Espérance : Anigo regrette les absences

1 mn

Avec trois défaites en autant de rencontres, l'Espérance de Tunis a raté ses débuts dans la Coupe de la Confédération. Et José Anigo, l'entraîneur français du club tunisien, ne pouvait que constater les dégâts. « Tout comme devant l'Etoile du Sahel, cela s'est joué sur quelques détails. Nos failles défensives furent énormes, et puis nous avons été battus au niveau de la vitesse. En trois ou quatre passes, les Maliens arrivaient devant notre but. Cette équipe souffre de l'absence de certains joueurs de qualité, a déploré l'ancien coach de l'OM. Il est trop tôt pour parler du match retour. Je dois analyser le match à tête reposée et voir ce qui n'a pas marché. Nos chances pour la suite ? Cela dépend de notre capacité à progresser et à réagir. »