Football

L’Algérien Ramy Bensebaini, jeune pousse de Ligue 1

Ramy Bensebaini prêté au MHSC pour un année.
Ramy Bensebaini prêté au MHSC pour un année. Photo: MHSC Montpellier

A 20 ans, le défenseur central algérien Ramy Bensebaini, qui a rejoint le MHSC au cours de l’été, semble promis à un bel avenir. Il pourrait être une des révélations du championnat de France. Le 8 août pour la reprise de la Ligue 1, il a été titulaire.

Publicité

Il a débarqué il y a quelques semaines du côté de Montpellier avec l’intention de se faire un nom sur le continent européen. De l’autre côté de la Méditerranée, Ramy Bensebaini s’est déjà taillé une petite réputation. En Algérie, il est considéré comme un futur grand et compte trois matches internationaux avec les espoirs. En juillet, il a fait partie de la victoire de l’Algérie sur la Sierra Leone en U23 (2-0). Pierre-André Schurmann le sélectionneur des jeunes fennecs l’avait trouvé « excellent » et avait mis en avant sa « bonne lecture du jeu » et « sa présence dans le jeu aérien ».

Comparé à Raphaël Varane

Le jeune défenseur, 20 ans, natif de Constantine, a été formé à l’académie Jean-Marc Guillou de Paradou où il a été recruté à l’âge de 11 ans. Ramy Bensebaini, prêté dans un premier temps au club belge de Lierse, où il a joué 29 matches, est considéré comme un défenseur central très polyvalent qui a du « Varane » en lui selon Rolland Courbis. L’entraîneur de Montpellier l’a titularisé dès la première journée du championnat français. « Je viens ici avec l’objectif de gagner une place de titulaire et d’essayer de jouer le plus de matchs possible », avait-il dit lors de son intronisation au club. En Belgique, il a appris à être endurant et aller au contact. Son pied gauche impressionne les observateurs.

« Ce sont des joueurs sur qui on compte pour l'avenir. Ils sont là pour s'inscrire sur la durée. Même si Ramy Bensebaini est en prêt, on espère qu'il va faire une bonne saison et qu'on va lever l'option » avait indiqué Laurent Nicollin, président délégué au Montpellier Hérault. Ramy Bensebaini doit succéder à l’international marocain Abdelhamid el-Kaoutari, parti à Palerme en Italie. « Le staff m'a dit qu'il comptait sur moi dans cette optique », révélait-il sur le site internet de France Football. « Je suis ambitieux, mais raisonnable », précise le joueur.

Christian Gourcuff, le sélectionneur des Fennecs, qui recherche du sang neuf pour les prochaines années, s’est déjà intéressé à Ramy Bensebaini et son grand gabarit (1m86, 75 kg). Il pourrait faire partie du groupe qui tentera de se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Madjid Bougherra qui a décidé de prendre sa retraite internationale tient peut-être son successeur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail