Football

Ligue des champions: le TP Mazembe rejoint l’USM Alger en finale

Le Tout Puissant Mazembe s’est qualifié pour la finale de la Ligue des champions africaine en s’imposant face aux Soudanais d’Al Merreikh (3-0), dimanche à Lubumbashi. Le club congolais a brillamment retourné une situation mal engagée à l’issue de la demi-finale aller (défaite 1-2). Les Corbeaux rencontreront en finale l’USM Alger, qualifiée samedi aux dépens d’Al Hilal.

Publicité

Le Tout Puissant Mazembe savait ce qu’il avait à faire. Pour espérer disputer la finale de la Ligue des champions, le club congolais n’avait pas d’autre choix que de l’emporter dimanche à Lubumbashi face aux Soudanais d’Al Merreikh. C’est ce qu’il a fait, en n’oubliant pas d’y ajouter la manière. Brillants vainqueurs 3 à 0, les Corbeaux ont retourné en quelques minutes une situation mal embarquée à l’issue de la demi-finale aller perdue (2-1) au Soudan.

Le grand artisan de ce renversement s’appelle Mbwana Samata. Auteur d’une ouverture du score libératrice (53e), l’attaquant tanzanien s’est ensuite fendu d’un doublé à la 69e. Deux minutes plus tard, le buteur ivoirien Roger Assale triple la mise pour mettre définitivement à l’abri les hommes de Patrice Carteron.

Le technicien français jouait gros dimanche. Depuis son arrivée en mai 2013, il n’était pas parvenu à hisser son équipe jusqu’aux cimes du football africain. En 2013, les Corbeaux s’étaient inclinés en finale de la Coupe de la Confédération. L’année suivante, c’est aux portes de la finale de la Ligue des champions que le club congolais avait échoué.

Les joueurs d’Al Merreikh ne sont pas parvenus à corriger leur mauvaise habitude. Performants à domicile, les Soudanais ont montré tout au long de la compétition des faiblesses à l’extérieur, s’inclinant cinq fois sur sept chez l’adversaire.

La formation lushoise aura l’opportunité de décrocher vendredi 30 octobre une cinquième Ligue des champions, devenant ainsi le deuxième club le plus titré en C1. Pour cela, elle devra l’emporter face à l’USM Alger. Les Rouges et Noirs se sont qualifiés samedi en concédant le match nul (0-0) lors de la réception d’une autre formation soudanaise, Al Hilal. Les Algériens s’étaient héroïquement imposés 1-2 au cours de la demi-finale aller.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail