Mondial 2018: le Mali coule au Botswana

Mahamadou Samassa, sous le maillot du Mali, lors de la CAN 2013
Mahamadou Samassa, sous le maillot du Mali, lors de la CAN 2013 AFP PHOTO / FRANCISCO LEONG

Un but de Samba Sow a permis à un Mali bien pâle de limiter la casse face au Botswana (1-2), samedi, lors du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Publicité

Présent à la CAN 2012 après un brillant parcours éliminatoire, le Botswana avait depuis un peu disparu de la scène continentale. Une victoire de prestige face au Burkina Faso (1-0) en septembre avait rappelé qu'il ne fallait pourtant pas prendre ces Zèbres à la légère. Les Aigles du Mali auraient peut-être mieux de prendre conseil auprès des Etalons avant d'aller s'empêtrer dans le piège de Gabarone.

Car, si les hommes d'Alain Giresse conservent encore un espoir de qualification pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, ils le doivent surtout à Samba Sow. Le milieu de terrain de Karabükspor a en effet sorti le Mali d'une situation autrement plus compliquée en réduisant la marque en seconde période (55e).

Sow sauve l'honneur

Avant ça, les Botswanais ont su profiter des boulevards dans la défense malienne pour faire trébucher l'une des meilleures sélections du continent. Du moins sur le papier. Car, samedi, les Aigles n'ont pas montré grand chose. Pire, ils ont laissé les Zèbres prendre le large par Tapiwa Gadibolae (14e) et Joel Mogorosi (23e).

Le match retour, le 17 novembre, au stade du 26-mars de Bamako, s'annonce compliqué pour Alain Giresse, qui aura pas mal de choses à corriger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI