Coupe du monde 2018: Slimani sauve l'Algérie et Gourcuff

Islami Slimani lors de la CAN 2015, face à l'Afrique du Sud, le 19 janvier
Islami Slimani lors de la CAN 2015, face à l'Afrique du Sud, le 19 janvier AFP PHOTO / CARL DE SOUZA

Un doublé d'Islam Slimani a permis à l'Algérie d'arracher le nul en Tanzanie (2-2), samedi, lors du match aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Publicité

Les Fennecs peuvent dire "shoukran jazilan" à Islam Slimani. Le buteur du Sporting s'est en effet fendu d'un doublé en trois minutes (72e, 75e) pour sortir l'Algérie d'un piège, ce samedi, en Tanzanie (2-2), lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Les Kilimanjaro Stars, à Dar es Salam, ont en effet su profiter au mieux des errements d'une Khada bien à la peine. Et les buts de Elias Maguri (43e) et Mbwana Samata (55e) ont mis en évidence les carences algériennes. Les absences de joueurs tels que Yacine Brahimi, Sofiane Feghouli, Ryad Boudebouz, Djamel Mesbah ou Hillel Soudani n'excusent pas tout: l'Algérie a tout simplement été absente.

"Beslama" Gourcuff?

Heureusement pour l'EN, Slimani était bien là, lui. Et il a fallu tout son talent de buteur pour extirper l'Algérie du piège dans lequel elle s'était fourrée elle-même face à des Tanzaniens qui ont joué crânement leur chance et leur football fait de jeu court et de vivacité.

Le 4-4-2 aligné par Christian Gourcuff a failli et le départ du technicien français semble plus que jamais probable, qualification pour le prochain tour ou pas. Le match retour le 17 novembre au stade Mustapha Tchaker de Blida s'annonce tendu. Mais, face à la 135e nation mondiale au classement FIFA, rien n'est moins sûr. Surtout avec une Khadra à ce niveau.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI