Coupe du monde 2018: ça passe pour le Maroc face à la Guinée équatoriale

Les Marocains se congratulent durant le victoire décisive face à la Libye, en éliminatoires du Chan 2016.
Les Marocains se congratulent durant le victoire décisive face à la Libye, en éliminatoires du Chan 2016. AFP PHOTO / FETHI BELAID

Malgré sa défaite (1-0) au match retour, dimanche, le Maroc a éliminé la Guinée équatoriale au deuxième tour éliminatoire de la Coupe du monde 2018.

Publicité

Heureusement qu'il y a eu Agadir. A l'aller (2-0), le Maroc a fait la différence face à une équipe de Guinée équatoriale accrocheuse. Au retour (1-0, les Lions de l'Atlas ont joué avec le feu en encaissant un but rapidement par Rui (14e), bien servi par l'inévitable Javier Balboa. Désormais dans une situation délicate, les Marocains ont tenu bon, s'extirpant du piège posé par le Nzalang.

Sur le papier, avec des joueurs du calibre de Mehdi Benatia ou Youssef El Arabi, rompus aux joutes européennes, les hommes du pompier Badou Zaki avaient pourtant de quoi ne pas trembler face à la Guinée équatoriale. Sur le terrain, il en a été autrement. Les Equato-guinéens ont joué le coup à fond, profitant du moindre errement marocain.

Tout simplement dépassés, les Lions ont souffert face à des locaux en grande forme. Même El Arabi, esseulé devant, s'est transformé en fantôme, laissant ses coéquipiers se dépatouiller tous seuls.

Au troisième tour, dans une poule qui s'annonce compliquée, les Marocains devront montrer un autre visage s'ils veulent avoir une chance de voir la Russie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI