Coupe du monde 2018: le Togo passe à la trappe

Emmanuel Adebayor, ici sous le maillot du Togo, le 10 janvier 2013.
Emmanuel Adebayor, ici sous le maillot du Togo, le 10 janvier 2013. AFP PHOTO/ FRANCISCO LEONG

En éliminant le Togo (0-1, 3-0), l'Ouganda a rejoint le Gabon au troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les Eperviers ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Publicité

La Coupe du monde 2018 se jouera donc sans le Togo, présent en Allemagne en 2006. Les Eperviers n'ont pas été capables de renverser le déficit du match aller, où l'Ouganda s'était imposé 1-0.

En très mauvaise posrture, le Togo est tout simplement passé à côté à Kampala, samedi, lors du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les hommes de Tom Saintfiet n'ont pas fait le poids face à des Cranes en forme. Si Geoffrey Massa (5e) a mis les Ougandais dans le sens de la marche, c'est Farouq Miya, d'un doublé rapide (41e, 44e), qui a définitivement anéanti les chances togolaises.

L'Ouganda confirme du même coup sa bonne progression, qui a vu les Cranes grimper de la 89e place en 2011 au 68e rang au classement FIFA en 2015. Les Cranes, qui comptent ces dernières années des victoires de prestige sur le Nigeria (0-1), le Burkina Faso (2-1), le Soudan (2-0) ou la Guinée (2-0), peuvent déjà commencer à aiguiser leurs couteaux pour faire tomber les têtes des ténors du continent lors du troisième tour éliminatoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI