Football / Eliminatoires

Coupe du monde 2018: l'Algérie en démonstration face à la Tanzanie

L'Algérien Yacine Brahimi, ici à droite contre le Sénégal le 27 janvier 2015, a été impressionnant contre la Tanzanie.
L'Algérien Yacine Brahimi, ici à droite contre le Sénégal le 27 janvier 2015, a été impressionnant contre la Tanzanie. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Décevante au match aller en Tanzanie (2-2), l’Algérie a parfaitement réagi en s’imposant sur l’impressionnant score de 7-0, ce mardi 17 novembre 2015 à Blida. L’équipe de Christian Gourcuff disputera la phase de groupes de la Coupe du monde 2018.

Publicité

Cette fois, la Tanzanie n’a pas fait le poids. Surprenants à l’aller où ils ont mené 2-0 avant de concéder le nul (2-2), les Tanzaniens ont totalement explosé ce mardi à Blida face à une équipe d’Algérie revancharde.

Brahimi, retour gagnant

Les Algériens n’ont eu besoin que de 36 secondes pour prendre de vitesse la défense des Taifas Stars. A la réception d’un centre d’Islam Slimani, Yacine Brahimi, qui avait manqué la rencontre en Tanzanie, a ouvert le score sur la première action des Fennecs (1-0, 1e).

En très grande forme pour son retour en sélection, Brahimi a ensuite obtenu un coup-franc que Faouzi Ghoulam a transformé d’une frappe puissante (2-0, 23e), avant d’offrir à Riyad Mahrez le troisième but suite à une superbe action individuelle (3-0, 43e).

Deux penaltys, deux têtes

Réduite à dix après l’expulsion de Mudathiri Abbas (41e), la Tanzanie a continué à prendre l’eau au retour des vestiaires. Elle a concédé deux penaltys en dix minutes, successivement convertis par Slimani (4-0, 49e) et Ghoulam (5-0, 59e).

Carl Medjani, sur un corner de Mahrez (6-0, 72e), et Slimani, sur un coup-franc de Ghoulam (7-0, 75e), ont tour à tour marqué de la tête, donnant encore un peu plus d’ampleur à une victoire aux allures de démonstration.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI