Football / Eliminatoires

Mondial 2018: Giovanni Sio porte la Côte d’Ivoire face au Liberia

L'attaquant Giovanni Sio (à droite) a inscrit un doublé lors de la victoire de la Côte d'Ivoire face au Liberia (3-0), le 17 novembre 2015 à Abidjan.
L'attaquant Giovanni Sio (à droite) a inscrit un doublé lors de la victoire de la Côte d'Ivoire face au Liberia (3-0), le 17 novembre 2015 à Abidjan. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Grâce aux premiers buts en sélection de Giovanni Sio et Jean-Michaël Seri, la Côte d’Ivoire a battu le Liberia (3-0), ce mardi 17 novembre 2015 à Abidjan. Déjà vainqueurs à l’aller (1-0), les Ivoiriens se qualifient sans forcer pour la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Publicité

Soir de premières pour Giovanni Sio et Jean-Michaël Seri. Les deux Ivoiriens ont inscrit leurs premiers buts en sélection ce mardi à Abidjan, offrant à la Côte d’Ivoire une large victoire contre le Liberia (3-0) et une qualification pour le troisième tour des éliminatoires du Mondial 2018.

Sio a frappé à deux reprises en première période. L’attaquant de 26 ans, qui évolue au Stade rennais en Ligue 1, a d’abord profité d’un très bon débordement de Gervinho pour tromper le gardien libérien Sango à bout portant (1-0, 16e).

La Côte d’Ivoire en démonstration

Moins de vingt minutes plus tard, il a de nouveau fait trembler les filets d’une belle frappe enroulée du gauche, après un une-deux avec Seydou Doumbia (2-0, 35e).

En seconde période, Seri a pris le relais. A l’affût après un ballon mal repoussé par la défense des Lone Stars, le milieu de terrain de l’OGC Nice (24 ans) a surpris Sango d’un tir du droit à ras de terre (3-0, 64e).

La Côte d’Ivoire n’a pas tremblé une seule seconde au cours de cette double confrontation avec le Liberia.


Michel Dussuyer, sélectionneur de la Côte d’Ivoire :

« Il y a un sentiment de satisfaction d’avoir atteint l’objectif, se qualifier, et d’avoir gagné nos deux matches. Il y a par moment eu de bonnes choses, au niveau de la maitrise collective. On souhaitait garder le ballon au sol, avec une bonne circulation. On a réussi à trouver des décalages et à apporter le danger devant le but adverse. »

Propos recueillis par Emmanuel Koffi

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI