Accéder au contenu principal
Football

Coupe de la Confédération : Le TP Mazembe en route pour la finale ?

Adama Traoré (gauche), attaquant malien du TP Mazembe, lors d'un duel avec le défenseur tunisien de l’Etoile Sportive du Sahel, Hamdi Naguez (droite).
Adama Traoré (gauche), attaquant malien du TP Mazembe, lors d'un duel avec le défenseur tunisien de l’Etoile Sportive du Sahel, Hamdi Naguez (droite). SALAH HABIBI / AFP
Texte par : Marco Martins
6 mn

Le TP Mazembe a fait match nul, 1-1, face aux Tunisiens de l’Etoile Sportive du Sahel au stade olympique de Sousse, en Tunisie, lors du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération.

Publicité

Le Tout Puissant Mazembe, club qui a remporté 15 titres de champion de République Démocratique du Congo, est allé chercher un match nul, 1-1, lors de son déplacement en Tunisie pour affronter l’Etoile Sportive du Sahel au stade olympique de Sousse en match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération.

Match sans vainqueur à Sousse

La rencontre entre les deux équipes était attendue. Le Tout Puissant Mazembe avait terminé premier du Groupe A avec 13 points, tandis que l’Etoile Sportive du Sahel avait fini deuxième du Groupe B avec 11 unités, mais le club tunisien est l’actuel détenteur du titre. Un choc qui tiendra ses promesses. Pendant les 90 minutes, les deux formations vont essayer de trouver la faille dans la défense adverse.

Les Tunisiens vont frapper les premiers. Le milieu de terrain tunisien Hamza Lahmar (19’), sur un coup-franc direct, voit son ballon dévié par le mur puis finir dans les filets après une erreur de main du gardien congolais, Robert Kidiaba, âgé de 40 ans.

Le TP Mazembe va également trouver la faille, mais en seconde période. Roger Assalé (52’), l’attaquant ivoirien du club congolais, se retrouve isolé dans la surface, frappe au premier poteau et voit son ballon finir au fond des filets, car le gardien Aymen Mathlouthi avait anticipé un centre.

Deux erreurs des gardiens donnent ce score final de 1-1.

Le retour à Lubumbashi

Le match retour se déroulera le dimanche 25 septembre à Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Le TP Mazembe a pris une sérieuse option grâce au but marqué à l’extérieur qui pourrait envoyer les Congolais en finale de la Coupe de la Confédération.

Le Tout Puissant Mazembe est un club habitué aux finales, déjà neuf disputées à son compteur, dont sept en Ligue des champions de la CAF, une en Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe et une en Coupe de la Confédération.

Les « Corbeaux » ont remporté cinq titres de l’épreuve reine, un titre en Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe, compétition qui n’est plus disputée, et a perdu son unique finale de Coupe de la Confédération, c’était en 2013 face aux Tunisiens du Club Sportif Sfaxien. Lors du match aller, les Tunisiens avaient gagné 2-0, puis les Congolais n’ont réussi à gagner que 2-1 lors du match retour avec l’unique but marqué par le Club Sportif Sfaxien grâce à l’attaquant Fakhreddine Ben Youssef à la 88e minute.

Un match n’est jamais fini et le TP Mazembe devra se méfier de l’Etoile Sportive du Sahel.

Hubert Velud, une qualification obligatoire

À la fin de cette rencontre, en déclarations à la presse, Hubert Velud, l’entraîneur français du TP Mazembe, n’était pas totalement satisfait du résultat : « C’est un très bon résultat, mais on aurait pu gagner largement. Ils ont poussé sur les dix dernières minutes. Je ne parlerais pas de l’arbitrage, c’est tout ce que j’ai à dire. Je suis très satisfait du jeu collectif produit. On a gêné l’Étoile et c’est une vraie performance de faire un match nul ici à Sousse. On va essayer d’aller chercher la qualification chez nous ».

Roger Assalé, le buteur ivoirien du TP Mazembe, s’est montré heureux d’avoir marqué  après un match compliqué. « On a bataillé dur tout au long de la rencontre. On a pu arracher le match nul mais maintenant on doit se concentrer pour la suite de la compétition. Moi personnellement je suis satisfait car j’ai ouvert mon compteur but en compétitions africaines et j’espère que cela va continuer. Le plus important, c’est de mettre son profil à la disposition du collectif. La rencontre n’était pas facile », a-t-il déclaré au micro de RFI.

Montassar Louhichi, l’entraîneur adjoint de l’Etoile Sportive du Sahel, ne cache pas son mécontentement après ce résultat : « On a des regrets évidemment, car on n’a pas fait un bon match et parce que le résultat n’est pas en notre faveur. Ce n’est pas le résultat qu’on espérait, 1-1, on voulait gagner ici pour partir dans de bonnes dispositions pour le match retour. On a été défaillants sur quelques secteurs de jeu et il faudra rectifier le tir au match retour », a-t-il déclaré au micro de RFI. « Ils ont été capables de venir chercher un résultat ici, on va essayer de faire pareil là-bas. Ça fait trois ans que les joueurs ne se sont pas reposés et à un moment vous le payez. Quand il y a un adversaire de qualité, il faut être au top, il faut être bon à tous les niveaux et il faut que les joueurs soient dans un bon jour. Malheureusement quelques éléments de notre équipe n’étaient pas dans un bon jour, mais ça peut arriver. On n’a pas su mettre en place notre jeu. Pendant les 30 premières minutes on aurait dû mettre un deuxième but, on ne l’a pas fait. Il ne faut pas oublier que c’est une équipe qui a gagné la Ligue des Champions l’année dernière », a-t-il ajouté.

Le 25 septembre prochain, à Lubumbashi, on connaîtra le nom du premier finaliste de la Coupe de la Confédération, lors du match retour entre le Tout Puissant Mazembe et l’Etoile Sportive du Sahel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.