Football

Joueur africain de l'année: les 30 nominés, sans Mahrez mais avec du beau monde

Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est l'un des favoris au titre de Joueur africain de l'année 2017.
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est l'un des favoris au titre de Joueur africain de l'année 2017. Thilo Schmuelgen/Reuters

La Confédération africaine de football a dévoilé sa liste des 30 nominés pour le titre de Joueur africain de l'année, ainsi que celle des 30 nominés pour le titre de Joueur de l'année basé en Afrique. Dans la première, le tenant du titre Riyad Mahrez est absent. Parmi les 30, on trouve Pierre-Emerick Aubameyang, candidat à un deuxième sacre personnel, ainsi que les flèches de Liverpool, le Sénégalais Sadio Mané et l'Egyptien Mohamed Salah.

Publicité

Dans deux mois, le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana précisément, le suspense prendra fin. Mais ce mercredi 1er novembre, on en sait déjà un peu plus sur l'identité des meilleurs joueurs africains ou évoluant en Afrique. La Confédération africaine de football a donné ses listes : d'une part celle qui concerne les 30 nominés pour le Joueur africain de l'année, et d'autre part celle qui concerne les 30 nominés pour le Joueur de l'année basé en Afrique.

Mahrez, le tenant du titre hors course

Du côté des nominés pour le titre de Joueur africain de l'année, première nouvelle importante : le tenant du trophée est absent. Riyad Mahrez, sacré Joueur africain de l'année 2016 en janvier dernier, n'est pas nominé. Ce n'est pas une grande surprise. Exceptionnel lors de la saison 2015-2016 avec Leicester (champion d'Angleterre, doublement sacré Joueur de l'année en Premier League, 7e du Ballon d'or, 18 buts et 10 passes décisives), l'Algérien a, comme son club, vécu un exercice 2016-2017 beaucoup plus difficile. L'échec des Fennecs dans la course à la qualification au Mondial 2018 ne l'a pas aidé non plus à se hisser dans les 30. L'Algérie n'a donc qu'un seul candidat au titre de Joueur africain de l'année 2017 : Yacine Brahimi, du FC Porto.

Aubameyang flambe toujours

Vainqueur en 2015, Pierre-Emerick Aubameyang a dû se contenter de la 2e place en 2016. Devancé par Mahrez, le Gabonais, beau joueur lors de l'élection de l'Algérien, espère reprendre son bien. En tout cas, l'attaquant a tout fait pour avec ses 40 buts sous le maillot du Borussia Dortmund en 2016-2017 (39 la saison précédente). Et "Aubam'" a encore pris un départ canon dans l'exercice actuel. Déjà nominé au Ballon d'or 2016 (11e), le buteur est aussi dans la liste de 2017.

Mané et Salah ont été énormes

Un autre Africain va, comme Aubameyang, concourir au Ballon d'or et au titre de Joueur africain de l'année : Sadio Mané. Le Sénégalais a réalisé une superbe saison 2016-2017 (13 buts et 8 passes décisives), que seule une vilaine blessure au genou a interrompu prématurément. Avec lui, la sélection nationale va peut-être disputer la prochaine Coupe du monde. Seuls bémols : Liverpool n'a rien gagné la saison dernière, et Mané a raté le tir au but décisif en quarts de finale de la CAN 2017 face au Cameroun.

Un deuxième joueur de Liverpool fait figure de favori au titre de Joueur africain de l'année. Cet homme, c'est Mohamed Salah, excellent avec l'AS Rome (19 buts et 15 passes décisives la saison dernière) et tout aussi bon depuis son transfert cet été chez les Reds, où il est devenu le footballeur africain le plus cher de l'histoire (42 millions d'euros sans les bonus). En plus, l'attaquant est devenu un héros national en qualifiant l'Egypte pour sa première Coupe du monde depuis celle de 1990.

Bailly, Bakambu, Seri, Aboubakar...

D'autres joueurs peuvent s'appuyer sur de solides références pour briguer la récompense. A Manchester United, l'Ivoirien Eric Bailly s'est imposé en défense et a remporté la Ligue Europa face au Burkinabè Bertrand Traoré, ex-Ajax Amsterdam et désormais Lyonnais, lui aussi nominé. A Chelsea, le Nigérian Victor Moses s'est rendu essentiel en évoluant en électron libre sur le flanc droit. Cédric Bakambu (RDC) fait désormais partie des meilleurs attaquants d'Espagne avec Villarreal. Vincent Aboubakar, qui a marqué le but du sacre du Cameroun en finale de la dernière CAN, sévit avec le FC Porto. A surveiller aussi l'évolution du Guinéen Naby Keïta, impressionnant à Leipzig. Il rejoindra d'ailleurs bientôt Liverpool pour un montant qui devrait surpasser l'indemnité versée pour Salah. L'Ivoirien Jean Michael Seri, lauréat du prix Marc-Vivien Foé 2017, a aussi des arguments. Sans oublier le vétéran égyptien Essam el-Hadary, bientôt 45 ans, qui garde toujours la cage des Pharaons et désormais celle du club saoudien d'Al-Taawoun.

Joueur de l'année basé en Afrique: Onyango vise la passe de deux

Récompensé l'année dernière, l'Ougandais Denis Onyango, vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2016, est de nouveau nominé pour le prix 2017. Mais l'élimination de son club, Mamelodi Sundowns, dès les quarts de finale en septembre va peut-être lui coûter cher. Son successeur se trouve peut-être dans les rangs des deux finalistes Al Ahly SC (3 nominés : Junior Ajayi, Ahmed Fathi et Ali Maaloul, ce dernier étant le seul footballeur à être également dans la liste du Joueur africain de l'année) et le Wydad AC (2 nominés : Achraf Bencharki et Mohamed Ounnajem). A noter aussi la présence dans l'ancien Marseillais et international tunisien Saber Khalifa (Club africain) et du Néo-Zélandais Jeremy Brockie (Supersport United), seul joueur non-africain de la liste.

JOUEUR AFRICAIN DE L'ANNEE, LES 30 NOMINES

Vincent Aboubakar (Cameroun & Porto)
Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon & Borussia Dortmund)
Christian Atsu (Ghana & Newcastle)
Eric Bailly (Côte d’Ivoire & Manchester United)
Cédric Bakambu (RD Congo & Villareal)
Keita Balde (Sénégal & Monaco)
Christian Bassogog (Cameroun & Henan Jianye)
Yves Bissouma (Mali & Lille)
Khalid Boutaib (Maroc & Yeni Malatyaspor)
Yacine Brahimi (Algérie & Porto)
Karim El Ahmadi (Maroc & Feyenoord)
Essam El Hadary (Egypte & Al Taawoun)
Junior Kabananga (RD Congo & Astana)
Fackson Kapumbu (Zambie & Zesco)
Naby Keita (Guinée & RB Leipzig)
Ali Maaloul (Tunisie & Al Ahly)
Sadio Mane (Sénégal & Liverpool)
Moussa Marega (Mali & Porto)
Victor Moses (Nigeria & Chelsea)
Youssef Msakni (Tunisie & Al Duhail)
Michael Olunga (Kenya & Gérone)
Fabrice Ondoa (Cameroun & Sevilla)
Denis Onyango (Ouganda & Mamelodi Sundowns)
Thomas Partey (Ghana & Atletico Madrid)
Mohamed Salah (Egypte & Liverpool)
Mbwana Samata (Tanzanie & Genk)
Jean Michael Seri (Côte d’Ivoire & Nice)
Percy Tau (Afrique du Sud & Mamelodi Sundowns)
Bertrand Traore (Burkina Faso & Lyon)
William Troost-Ekong (Nigeria & Bursaspor)

JOUEUR DE L'ANNEE BASE EN AFRIQUE, LES 30 NOMINES

Junior Ajayi (Nigeria & Al Ahly)
Karim Aouadhi (Tunisie & CS Sfaxien)
Aristide Bance (Burkina Faso & Al Masry)
Alkhaly Bangoura (Guinée & Etoile du Sahel)
Achraf Bencharki (Maroc & Wydad Athletic Club)
Jeremy Brockie (Nouvelle-Zélande & Supersport)
Fawzi Chaouchi (Algérie & MC Alger)
Oussama Darfalou (Algérie & USM Alger)
Muaid Ellafi (Libye & Ahly Tripoli)
Tady Etekiama (RD Congo & AS Vita)
Ahmed Fathi (Egypte & Al Ahly)
Dean Furman (Afrique du Sud & Supersport United)
Sylvain Gbohouo (Cote d’Ivoire & TP Mazembe)
Tarek Hamed (Egypte & Zamalek)
Fackson Kapumbu (Zambie & Zesco)
Saber Khalifa (Tunisie & Club Africain)
Taha Yassine Khenissi (Tunisie & Esperance)
Ali Maaloul (Tunisie & Al Ahly)
Ayman Majid (Maroc & FUS Rabat)
Ben Malango (RD Congo & TP Mazembe)
Aymen Mathlouthi (Tunisie & Etoile du Sahel)
Mohamed Meftah (Algérie & USM Alger)
Sabelo Ndzinisa (Swaziland & Mbabane Swallows)
Denis Onyango (Ouganda & Mamelodi Sundowns)
Mohamed Ounnajem (Maroc & Wydad Athletic Club)
Elsamani Saadeldin (Soudan & Al Merreikh)
Saladin Said (Ethiopie & Saint George)
Geoffrey Serunkuma (Ouganda & KCCA)
Nasr Eldin Shigail (Soudan & Hilal Obeid)
Percy Tau (Afrique du Sud & Mamelodi Sundowns)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail