Football

La Guinée accepte de décaler sa CAN à 2025

La Guinée a « accepté » d'organiser la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en 2025, plutôt qu'en 2023 selon un communiqué de la Confédération africaine de football (CAF). La Guinée entérine donc un glissement du calendrier après le retrait de l'édition 2019 au Cameroun. En 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d'un coup: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d'Ivoire et 2023 à la Guinée. Après le retrait de l'organisation au Cameroun en 2019, la CAF a décidé de procéder à un décalage, attribuant l'édition 2021 à ce pays et l'édition 2023 à la Côte d'Ivoire, ce qui laissait en suspens le sort de la Guinée. « Je me réjouis de l'acceptation du décalage de l'organisation de la CAN en Guinée pour 2025 et je suis fier que le président de la République de Guinée Alpha Condé ait lui-même accepté le décalage », a déclaré à Conakry le président de la CAF, Ahmad, après avoir rencontré le chef de l'Etat guinéen dimanche soir. L'Egypte et l'Afrique du Sud se sont portés candidats pour organiser l'édition 2019, dans moins de six mois. Le Maroc, pourtant pressenti comme un postulant sérieux, n'a finalement pas fait acte de candidature. La CAF doit prendre sa décision mercredi lors d'une réunion de son comité exécutif à Dakar, au lendemain de la désignation du Ballon d'Or africain de l'année.