Football/CAN 2019

CAN 2019: le Caire, carrefour des supporters algériens du monde entier

Les supporters algériens au stade du 30 juin au Caire.
Les supporters algériens au stade du 30 juin au Caire. RFI/ Pierre-René Worms

Au Caire, près de 8 000 supporters algériens sont présents pour encourager les Fennecs dans cette Coupe d’Afrique des Nations 2019. Ils viennent d’un peu partout dans le monde confirmant l’attachement viscéral des supporters algériens pour leur équipe nationale qualifiée pour les huitièmes de finale après deux victoires en deux matches.

Publicité

De notre envoyé spécial au Caire,

L’incontournable « One, two, three, viva Algeria » ne cesse de retentir au Caire où est logée l’équipe d’Algérie dans le groupe C de la CAN 2019. Les supporters des « Verts » constituent certainement la plus gros contingent de fans de cette Coupe d’Afrique avec près de 8 000 personnes venues pousser Mahrez et compagnie. Si beaucoup viennent d’Alger, comme Samir, accompagné de ses deux enfants, plusieurs Algériens de l’étranger ont profité de la CAN pour retrouver un peu de leur pays à travers l’équipe nationale qui représente beaucoup pour eux. « C’est l’emblème de la nation, ce qui nous réunit tous à travers le monde », estime Mehdi originaire de Nice (France).

► À lire aussi: CAN 2019: une Algérie solide s’offre un Sénégal peu inspiré

Mohamed de Tebessa, à l’extrême est de l’Algérie, est venu au Caire avec cinq de ses amis. « Pour moi, l’équipe d’Algérie, c’est un symbole, un emblème, un héritage. C’est quelque chose qui bouge les sentiments pour un Algérien. Il y a des joueurs de toutes les régions et aussi des binationaux », confie le supporter des « Verts ».

« L’équipe nationale, c’est notre identité, affirme Yacine qui vit en Egypte avec son épouse. Quand il s’agit de l’équipe nationale, on est tous unis.» «On est tous derrière l’Algérie, One two, three, viva l’Algérie », complète madame Yacine.

« Inchallah, on va gagner la Coupe »

Avec trois amis, Smaïl, qui vit à Barcelone (Espagne), est venu au Caire pour retrouver « la famille algérienne ». Même s’il part souvent en vacances au pays, la CAN en Egypte est pour lui « un moment à part à vivre avec des Algériens de tous les pays ».

Il y en a qui viennent de beaucoup plus loin comme Abdou. « Je viens des Amériques, de Virginie, et je suis là pour supporter l’Algérie. J’ai pris des vacances express à cette date pour vivre ce moment ».

Arrivés de Frênes dans le département du Val-de-Marne (94, France) Idir, Mohamed, et Ellyes ont posé « une semaine de vacances ». « Mais si l’équipe va plus loin, on restera le temps qu’il faudra et inchallah, on va gagner la Coupe », assurent en chœur les trois amis.

A l’image de Samir, qui vit sa passion pour l’équipe d’Algérie avec ses deux enfants (une fille de 16 ans et un garçon de 12 ans), tous espèrent voir les Fennecs aller au bout de l’aventure. D’ici là, les supporters continueront de rallier le Caire, et le « One, two, three » retentir de plus en plus fort…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail