Accéder au contenu principal
Eliminatoire CAN 2021

CAN 2021: ces équipes qui rêvent d’une première participation

Le capitaine de la Centrafrique Geoffrey Kondogbia (en bleu) face à la Côte d'Ivoire lors des éliminatoires de la CAN 2019.
Le capitaine de la Centrafrique Geoffrey Kondogbia (en bleu) face à la Côte d'Ivoire lors des éliminatoires de la CAN 2019. ISSOUF SANOGO / AFP
4 mn

Les éliminatoires de la CAN 2021 démarrent mercredi 13 novembre. Sept équipes, qui n’ont jamais disputé la phase finale, espèrent avoir le même destin que la Mauritanie, Madagascar ou le Burundi qui ont eu le bonheur se qualifier en 2019.  Qui pourraient être les heureux élus dans un an ?

Publicité

Une carte à jouer

S’il y avait une pièce à mettre sur une seule équipe parmi les sept, ce serait certainement sur la Centrafrique, la formation la mieux placée dans le dernier classement Fifa (112e). Les Fauves emmenés par leur capitaine Geoffrey Kondogbia ne sont pas passés loin d’une qualification lors des dernières éliminatoires. Ils auraient même pu être du voyage en 2017, avec une deuxième place derrière la RDC, si la CAN était passée plus tôt à 24. En 2019, ils n’ont pas été ridicules dans une poule qu’ils partageaient avec la Côte d’Ivoire Serey Dié et la Guinée de Naby Keita. Dans ces éliminatoires, si le Maroc semble se détacher dans leur poule, la Mauritanie et le Burundi ne constituent pas des obstacles insurmontables pour les Fauves.

Les Comores ont également espéré une qualification lors des dernières éliminatoires en tenant en échec à domicile le Cameroun (1-1) et le Maroc (2-2). Il faudra confirmer les progrès dans une poule où il y a l’Égypte, le Kenya, et le Togo. Ce dernier vient d’ailleurs d’éliminer les Cœlacanthes lors du tour préliminaire du Mondial 2022 (1-1 ; 2-0). La première rencontre à Lomé s’annonce déjà décisive….

Sur un «malentendu»…

Ils partent avec le rang d’outsider, mais ont de bonnes raisons d’y croire. La Gambie a montré de belles choses lors des dernières éliminatoires tenant en échec à l’aller comme au retour (1-1), l’Algérie, future championne d’Afrique. Cette fois, les Scorpions, qui ont battu le Maroc en amical en juin, devront écarter deux équipes entre la RD Congo, l’Angola et le Gabon. « Je me méfie de la Gambie, ils peuvent surprendre », a ainsi confié à RFI Patrice Neveu le sélectionneur des Panthères.

Comme la Gambie, le Tchad donne l’image d’une équipe qui progresse à grande vitesse sous l’impulsion de son rapide attaquant Casimir Ninga. Dirigés par le Français Emmanuel Tregoat, les Sao, qui ont sorti le Liberia au tour préliminaire, peuvent miser sur un faux-pas du Mali ou de la Guinée, capable de sortie de route en éliminatoires. « On va essayer de prendre des points dès le premier match en Namibie », confie le sélectionneur Emmanuel Tregoat.

Si la CAN avait été à 24 en 2017, l’Eswatini, anciennement Swaziland, aurait connu sa première phase finale. Le bouclier du roi (surnom de l’équipe nationale) avait en effet fini deuxième de la poule L, dominée par le Zimbabwe, devant la Guinée qu’il avait battu à l’aller et au retour. Cette fois dans une poule composée de l’intouchable Sénégal, du Congo-Brazaville, et de la Guinée Bissau, la tâche s’annonce compliquée, mais pas impossible.

Une montagne à gravir

Une utopie ? Pour se qualifier pour sa première Coupe d’Afrique, le Lesotho devra réussir l’impossible dans la poule L face au Nigeria (troisième en 2019), au Bénin (quart de finaliste en 2019) et, dans une moindre mesure, la Sierra Leone. Pour une équipe qui n’a battu que les Seychelles et la Tanzanie lors des trois dernières éliminatoires, la qualification relèverait du miracle.

Pour Sao-Tomé-et-Principe aussi, la montagne semble immense. Les vert et jaune ont déjà réussi l’exploit d’être présent dans ces éliminatoires en écartant l’Ile Maurice en préliminaires, sortir d’une poule composée du Ghana, de l’Afrique du Sud et du Soudan ferait l’effet d’un tremblement de terre…

Le Soudan du Sud a-t-il plus d’arguments ? Créé à la suite de la partition du Soudan en 2011, le Soudan du Sud fait partie des plus jeunes sélections du football mondial. Battu six fois en six journées lors des dernières éliminatoires, le 162e pays au dernier classement Fifa aura du mal à exister dans un groupe B où logent le Burkina Faso (absent en 2019), l’Ouganda et le Malawi.

 

CAN 2021: calendrier, résultats, classements des qualifications

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.