Accéder au contenu principal
Football

Ligue des champions: Keïta et Salah sauvent Liverpool

Le Guinéen Naby Keïta a marqué pour Liverpool sur le terrain de Salzbourg, le 10 décembre 2019.
Le Guinéen Naby Keïta a marqué pour Liverpool sur le terrain de Salzbourg, le 10 décembre 2019. Michael Dalder/Reuters
3 min

Sur la sellette pendant près d’une heure, Liverpool, le tenant de la Ligue des champions, a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale mardi 10 décembre en s’imposant à Salzbourg (2-0) grâce à des buts du Guinéen Naby Keïta et de l’Égyptien Mohamed Salah.

Publicité

La phase de groupes de la Ligue des champions UEFA 2019-2020 touche à sa fin et les matches disputés ce mardi 10 décembre ne manquaient pas d’intérêt. Il y avait notamment une rencontre très attendue : celle de Liverpool. Avant le coup d’envoi de leur match sur la pelouse de Salzbourg, les Reds étaient en danger.

L’angoisse grandissante

Le groupe E, dans lequel figure le club anglais, s’est avéré très disputé cet automne. Et en dehors de Genk, qui n’a pas gagné un seul match, les trois autres équipes en lice pouvaient prétendre à un billet pour les huitièmes de finales. Avant cette sixième et dernière journée, Liverpool était en tête (10 points) devant Naples (9 points) et le Red Bull Salzbourg (7 points).

La place de leader du champion d’Europe était quand même très menacée. Les hommes de Jürgen Klopp se déplaçaient en Autriche pour défier Salzbourg, et une victoire des Autrichiens pouvait les éliminer dès le premier tour. Un tenant du titre éliminé avant même les huitièmes de finale, ce n’est plus arrivé depuis Chelsea en 2012…

Le scénario angoissant a commencé à se dessiner très vite quand, dans l’autre match du groupe, Naples a rapidement submergé Genk (victoire finale 4-0). Avec le 0-0 entre Salzbourg et Liverpool, les Italiens prenaient alors la 1ère place, reléguant les Reds à la 2e. Un seul but des locaux, et les Anglais prenaient la porte…

La belle semaine de Keïta

A la pause, la qualification de Liverpool ne tenait qu’à un fil avec ce score de 0-0. Et puis, un ancien de la maison Salzbourg s’est rappelé au « bon » souvenir du club autrichien. Naby Keïta, pensionnaire du champion d’Autriche entre 2014 et 2016, a délivré les Reds. Sur un centre du Sénégalais Sadio Mané, le Guinéen a profité d’une mauvaise sortie du gardien pour piquer sa tête et ouvrir le score (57e).

L'ouverture du score de Naby Keïta pour Liverpool contre le Red Bull Salzsbourg.
L'ouverture du score de Naby Keïta pour Liverpool contre le Red Bull Salzsbourg. John Sibley/Reuters

C’est une belle semaine pour le milieu de terrain du Syli national. Samedi, en Premier League à Bournemouth, Keïta avait déjà marqué le deuxième but de son équipe, victorieuse 3-0. Il n’est pas titulaire indiscutable à Liverpool et a souffert de blessures depuis son arrivée durant l’été 2018, mais l’ex-joueur de Leipzig reste important aux yeux de Klopp. « Je n’ai jamais douté de lui », avait déclaré l’entraîneur après Bournemouth. Naby Keïta lui a rendu sa confiance dès le match suivant.

Le club de la Mersey, bien soulagé par le Guinéen, a pu souffler un peu plus juste après. Trop rapide pour la défense et le gardien de Salzbourg, l’Égyptien Mohamed Salah a grillé la politesse à tout le monde avant de marquer le but du break dans un angle fermé (58e). Grâce à ces deux réalisations en deux minutes, Liverpool s’est rassuré, a repris la 1ère place et s’est imposé. Le champion sera au rendez-vous des huitièmes de finale et aura l’avantage de recevoir à Anfield lors du match retour. Et c’est en partie grâce à Keïta et Salah.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.