Accéder au contenu principal

Kenya: le club de Gor Mahia en appelle à la générosité de ses fans

L'équipe kényane de Gor Mahia, en février 2019.
L'équipe kényane de Gor Mahia, en février 2019. Yasuyoshi CHIBA / AFP

Au Kenya, le plus grand club de football demande à ses supporters de l’aider financièrement. Gor Mahia est durement touché par la crise liée au coronavirus.

Publicité

Le plus grand club de football du Kenya en appelle à la solidarité de ses fans. Gor Mahia, basé dans la capitale Nairobi, et couronné 19 fois champion national, demande de l’argent à ses supporters. Déjà en difficulté financière, le club a été gravement touché par l’épidémie de Covid-19 qui a mis fin prématurément au championnat.

« Ça fait 5 mois que les joueurs n’ont plus de salaire et pourtant ils ont toujours des loyers à payer et des familles à nourrir », a ainsi déclaré Ambrose Rachier. La situation est devenue tellement critique que le président de Gor Mahia implore les fans de mettre la main à la poche. S’ils veulent aider le club à survivre, il leur suggère de convertir en argent, leurs points de fidélité accumulées auprès d’opérateurs téléphoniques, et d’en faire don à l’équipe.

« Nos supporters feront de leur mieux mais ils ne gagnent pas beaucoup et sont eux aussi touchés par l’épidémie », a indiqué le capitaine Kenneth Muguna, qui ne cache pas sa détresse financière personnelle depuis qu’il ne touche plus de salaire.

Un club privé de gros sponsors

La fédération a mis fin au championnat en avril à cause de l’épidémie, désignant Gor Mahia vainqueur une nouvelle fois. Ce qui n’empêche pas le club d’être dans la tourmente. Certains joueurs seraient même en voie d’expulsion de leurs domiciles. « J’ai dit aux propriétaires immobiliers que les arriérés de loyers étaient dus à la suspension des salaires. Les joueurs les verseront dès qu’ils auront leur argent », a indiqué Ambrose Rachier.

La crise sanitaire vient porter un coup dur à l’équipe, déjà fragilisée depuis la fin de l’année dernière après le départ de son principal sponsor, Sport Pesa. La société de paris en ligne payait la plus grande partie des frais de fonctionnement de Gor Mahia. Avec l’arrêt du championnat d’autres sponsors ont eux aussi lâché l’équipe, enfonçant un peu plus le champion du Kenya.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.