Accéder au contenu principal

En Turquie, l’attaquant sénégalais Papiss Cissé ne bat pas en retraite

L'attaquant sénégalais Papiss Cissé rugit toujours à 35 ans.
L'attaquant sénégalais Papiss Cissé rugit toujours à 35 ans. Getty Images
4 mn

A 35 ans, l’attaquant sénégalais Papiss Cissé continue de faire parler la poudre dans le championnat turc. Avec un doublé ce week-end face à Gotzepe (3-3), le Lion est désormais le deuxième meilleur artificier de la Super Lig avec 19 buts marqués avec son club Alanyaspor.

Publicité

Il y a trois ans, lorsque Papiss Cissé, international sénégalais, quittait Newcastle pour s’engager avec le club chinois de Shandong Luneng, l’étiquette « exil doré » était apposée sur la valise de l’ancien joueur de Fribourg. Lui-même ne cachait pas qu’à 32 ans, le choix financier avait pesé. Deux saisons plus tard et 18 buts en 34 matches, revoilà Cissé en Europe pour relever un dernier pari dans le championnat turc avec Alanyaspor qui allait disputer sa troisième saison dans la Super Lig. Mais dans ce club de la cité balnéaire d’Alanya, ce n’est pas une fin de carrière pieds dans l’eau que le Sénégalais s’offre mais bien une seconde jeunesse.

A 35 ans, l’attaquant sénégalais a inscrit 19 buts en 27 matches depuis le début du championnat. Alors que sa première saison en Turquie avait déjà des allures de grosse performance (15 buts), Papiss Cissé a récidivé et confirmé qu’il se bonifiait avec l’âge. Le joueur formé à Metz peut même espérer battre son record de buts sur une saison (22 en 2011 avec Fribourg) à cinq journées de la fin du championnat turc.

Les Lions, l’impossible retour ?

De quoi pousser le rêve encore plus loin et retrouver l’équipe nationale du Sénégal ? Le Lion n’a plus été appelé en sélection depuis la piteuse élimination du Sénégal au premier tour de la CAN 2015 qu’il a disputée sur une jambe. Blessé au moment de l’intronisation d’Aliou Cissé, qui convoqua 28 joueurs pour ses deux premiers matches, le Casamançais semble avoir raté depuis le train de la reconstruction. Et même s’il confie son envie de retrouver les Lions avec lesquels il a inscrit 17 buts en 34 matches, Papiss Cissé ne croit plus à une main tendue de la part d’Aliou Cissé. « Peut-être que je ne lui plais pas. Je pense que c’est pour cette raison qu’il ne m’appelle pas en sélection », confiait il y a un an Papiss Cissé à une télévision sénégalaise.

Une certitude: le sélectionneur sénégalais n'a besoin de personne pour noter la forme olympique de Cissé qui a retrouvé ses jambes de 20 ans. En 27 matches, le natif de Sédhiou a été titulaire à 25 reprises et n’a été remplacé que cinq fois en cours de rencontre. Le buteur, en fin de contrat dans un mois, n’est pas près de s’arrêter donc en si bon chemin. « Je suis né pour marquer des buts. J’en ai encore plein. Wait and see », déclarait-il en décembre 2019. A priori, le débat sur l’âge de sa retraite risque encore d’être repoussé.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.