Accéder au contenu principal

Serie A: les «frères» gambiens Musa glacent les espoirs de l’Inter Milan

Les Gambiens Musa Juwara (à gauche) et Musa Barrow (à droite) ont marqué les deux buts de la victoire de Bologne contre l'Inter Milan (2-1), le 5 juillet 2020.
Les Gambiens Musa Juwara (à gauche) et Musa Barrow (à droite) ont marqué les deux buts de la victoire de Bologne contre l'Inter Milan (2-1), le 5 juillet 2020. Alessandro Garofalo/Reuters et Miguel Medina/AFP - Montage RFI
4 mn

L’Inter Milan a probablement dit adieu à ses derniers espoirs de remporter le titre de champion d’Italie 2019-2020. Les Nerazzurri ont pourtant mené, dimanche 5 juillet, face à Bologne. Mais dans le dernier quart d’heure, les jeunes Gambiens Musa Juwara et Musa Barrow ont renversé les Lombards (2-1).

Publicité

La saison 2019-2020 de Serie A n’a pas encore livré son verdict, mais elle a peut-être bien basculé ce week-end, lors de la 30e journée. Samedi 4 juillet, la Juventus confortait sa place de leader en battant le Torino (4-1), tandis que la Lazio Rome, 2e au classement, s’inclinait lourdement chez elle face à l’AC Milan (0-3). Et ce dimanche 5 juillet, c’est l’Inter Milan, 3e, qui a perdu à domicile face à Bologne (1-2). La faute au tandem gambien du club d’Émilie-Romagne.

L’Inter n’a pas su breaker

Pourtant, le match avait idéalement commencé pour l’Internazionale. À la 22e minute, Romelu Lukaku était bien placé pour reprendre un ballon repoussé par le poteau et ouvrir le score. L’attaquant belge devenait alors le 4e joueur de l’histoire de l’Inter Milan à atteindre la barre des 20 buts en championnat lors de sa première saison, après Giuseppe Meazza en 1930, Stefano Nyers en 1949 et Ronaldo en 1998 (source : Opta).

En seconde période, les Nerazzurri ont raté l’occasion de faire de break. Contre un FC Bologne réduit à dix après l’expulsion de Roberto Soriano à la 57e, l’Inter a eu la balle de 2-0 sur penalty. Mais le gardien bolognais Lukasz Skorupski a sorti le grand jeu en repoussant le tir de Lautaro Martinez, puis la reprise à bout portant de Roberto Gagliardini (62e). L’Inter a ensuite bu la tasse.

Premier but pro du réfugié Juwara, Barrow pour le coup de grâce

Dès la 53e minute, le Gambien Musa Barrow avait lancé un premier avertissement en décochant une lourde frappe lointaine qui avait terminé sa course sur le poteau. À la 65e minute, Sinisa Mihajlovic, l’entraîneur de Bologne, a fait entrer son jeune compatriote Musa Juwara en jeu. Et les deux attaquants ont fait mal aux Lombards.

Musa Juwara, 18 ans et demi (il est né le 26 décembre 2001), a été le premier à se mettre en action. À l’entrée de la surface, le « supersub » (« super-remplaçant ») a profité d’un ballon mal dégagé pour égaliser d’une frappe sèche sans contrôle, moins de 10 minutes après son entrée en jeu (74e). C’est le premier but chez les professionnels de Musa Juwara, arrivé en Italie en 2016 en tant que réfugié.

Puis, à la 80e minute, Musa Barrow, 21 ans et n°99 dans le dos, a fait preuve de sang-froid et d’adresse pour conclure une contre-attaque avec un ballon glissé dans les jambes de Samir Handanovic pour le but de la victoire. L'Inter, réduite à dix à son tour quelques minutes plus tôt, ne s'en est pas relevée malgré quelques opportunités dans les ultimes secondes.

« C’est un jour dont je me souviendrai. Je suis heureux d’avoir marqué mon premier but en Serie A. Je veux remercier l’entraîneur qui a cru en moi », a écrit Musa Juwara sur Instagram. Musa Barrow (6 réalisations en Serie A cette saison, dont 3 sur les 3 derniers matches) a lui salué, sur le réseau social, son coéquipier : « Je suis fier de toi, mon frère, pour ton premier but en Serie A ».

Grâce aux buts de ses talents venus de Gambie, Bologne revient du stade Giuseppe-Meazza avec trois points précieux. L’équipe de Mihajlovic occupe la 9e place (41 points) et reste en course pour une qualification européenne. En revanche, pour l’Inter Milan, le Scudetto est peut-être inaccessible désormais. Les Nerazzurri restent à la 3e place (64 points), derrière la Lazio Rome (68 points). La Juventus (75 points) fonce vers un 9e sacre consécutif.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.