Accéder au contenu principal

Côte d’Ivoire: une commission FIFA-CAF pour les élections à la Fédération

Didier Drogba (au centre), lors du dépôt de son dossier de candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football.
Didier Drogba (au centre), lors du dépôt de son dossier de candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football. SIA KAMBOU / AFP
3 mn

La Fédération internationale de football (FIFA) a informé la Fédération ivoirienne (FIF) de la création d’une commission conjointe avec la Confédération africaine de football (CAF). Elle sera chargée d’entendre les acteurs des élections à la présidence de la FIF. La FIFA avait réclamé la suspension du processus électoral ivoirien, suite à de possibles « interférences ».

Publicité

La Fédération internationale de football (FIFA) poursuit son travail de supervision de l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne (FIF). Une semaine après avoir demandé la suspension du processus électoral à la FIF, la FIFA a en effet décidé de mettre sur pied une commission chargée d’entendre plusieurs acteurs dudit processus.

La Confédération africaine de football (CAF) est associée à cette démarche, assure la cheffe de l’administration (Secrétaire générale) de la FIFA, Fatma Samoura, dans un courrier adressé à la FIF, daté du 1er septembre.

Le patron actuel du foot ivoirien également entendu

La FIFA indique avoir bien reçu les pièces réclamées dans sa correspondance du 27 août. Elle souhaite néanmoins auditionner les membres de la Commission électorale, dont son président René Diby. Le président sortant de la Fédération ivoirienne, Sidy Diallo, et les autres figures majeures de la FIF, sont également priés de s’exprimer individuellement par visioconférence. Ils seront entendus par un panel regroupant Rolf Tanner et Sarah Solémalé (FIFA), ainsi que deux représentants de la CAF et un autre de la zone B de l'Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA).

Les cinq membres de cette commission ad hoc devront déterminer si des manquements ou des erreurs ont été commises durant le processus censé désigner le successeur de Sidy Diallo, en poste depuis 2011 mais très contesté depuis 2017.

Le cas de Didier Drogba avait fait polémique

Le 26 août dernier, la Commission électorale mise en place par la FIF pour étudier les dossiers des quatre postulants avait validé celles de Sory Diabaté et de Yacine Idriss Diallo mais pas celles de Koffi Paul Kouadio et de Didier Drogba.

Le rejet de la candidature de Drogba avait immédiatement fait polémique, l’ex-superstar du football africain accaparant une grosse part de l’attention autour de cette élection controversée. Certains de ses parrainages n’étaient pas valides, avait estimé une Commission visiblement déchirée autour du cas de Didier Drogba. L’entourage de l’ancien attaquant avait pourtant assuré que son dossier de candidature avait été validé le 9 août dernier. Avant une série de renversements de situation...

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.