Accéder au contenu principal

Ismaël Bennacer, un Vert de plus en plus mûr

Ismaël Bennacer face au Sénégalais Lamine Gassama lors la finale de la CAN 2019.
Ismaël Bennacer face au Sénégalais Lamine Gassama lors la finale de la CAN 2019. Amr Abdallah Dalsh/Reuters
6 mn

Mardi 13 octobre, l’Algérie a tenu tête au Mexique en match amical à La Haye, aux Pays-Bas (2-2). Ismaël Bennacer, milieu de terrain et révélation de la CAN 2019 en Égypte, a inscrit son premier but avec le maillot des Verts sur les épaules.

Publicité

« Un match solide contre le Mexique, bravo à toute l’équipe. Fier d’avoir inscrit mon premier but en sélection », a écrit Bennacer sur ses réseaux sociaux. Pour son premier but avec les Verts, Ismaël Bennacer a fusillé le gardien mexicain d’un tir puissant de l’extérieur de la surface de réparation. On se souviendra longtemps du boulet de canon de ce jeune joueur de 22 ans, qui a marqué les esprits lors de la CAN 2019 avec l’Algérie, championne d’Afrique face au Sénégal.

La CAN 2019 comme révélateur

Car au pays des pharaons, le petit gars d’Arles est passé de l’ombre à la lumière. Le milieu de terrain de l’AC Milan, parti très jeune à Arsenal, est devenu un titulaire indiscutable du système Belmadi, le coach. Au Caire, il se verra même attribuer le trophée de Meilleur joueur du tournoi.

« Si Bennacer a joué tous les matches, c'est qu'il en a la capacité. C'est un joueur qui attendait de jouer depuis un moment, il a son importance dans notre organisation et il a encore la possibilité de montrer l'étendue de son talent demain », déclarait le sélectionneur algérien avant la finale.

En 2016, Ismaël Bennacer fait le choix de l'équipe d'Algérie, le pays d’origine de sa mère contre celle du Maroc, le pays du père. « Il n'y a pas eu d'hésitation, ça a été un choix du cœur et surtout un choix sportif, les Marocains m’ont proposé de jouer avec les Espoirs, l’Algérie m’a intégré avec les grands. »

Avant la phase finale de la CAN 2019, il est élu Meilleur joueur de la phase de groupes. Prémices d’un futur bon début de parcours avec les Fennecs. Et aussi de quoi ne rien regretter pour celui qui a porté le maillot de l’équipe de France en U18 et U19. Aujourd’hui, c’est en partie grâce à lui que face au Mexique, l’Algérie a poursuivi sa marche en avant avec une série de 20 matches sans défaite.

Ismaël Bennacer avec le trophée de Meilleur joueur de la CAN 2019.
Ismaël Bennacer avec le trophée de Meilleur joueur de la CAN 2019. REUTERS/Suhaib Salem

Une grande vision du jeu

« Le "regista" moderne est certainement très différent de celui de mon époque. Aujourd'hui, celui qui joue ce rôle doit non seulement avoir une grande vision du jeu mais doit également garantir une grande vitesse et une grande force physique Le joueur que j'aime le plus dans ce registre, c'est le Bennacer du Milan AC. Je l'ai suivi en direct à plus d'une occasion alors qu'il jouait à Empoli », a récemment raconté l’ancien milieu de terrain de la Fiorentina, Giancarlo Antognoni, dans un entretien à la Gazzetta dello Sport. Le vainqueur de la Coupe du monde 1982 sait à quel point le « regista », milieu de terrain qui organise le jeu de son équipe, est fondamental pour la réussite du groupe.  

Ismaël Bennacer avec le maillot de l'AC Milan en juillet 2020.
Ismaël Bennacer avec le maillot de l'AC Milan en juillet 2020. MARCO BERTORELLO / AFP

Avec sa très bonne qualité technique, sa vision très juste du jeu, Ismaël Bennacer a séduit son monde depuis son arrivée dans la capitale lombarde. Après avoir remporté la Serie B (2017/2018) avec Empoli, Ismaël Bennacer, fluide, rapide, accède à l’élite du Calcio. L’année suivante en Serie A, le milieu de terrain algérien est l’auteur d’une saison remarquée avec le promu.

En août 2019, l’AC Milan, actuellement deuxième du championnat italien, n’hésite pas à le recruter contre un chèque de 16 millions d’euros. « Je garde à la maison le maillot que je portais pour ma première titularisation, contre Brescia à San Siro [le 31 août, ndlr]. Quand vous voyez le logo du Milan AC et celui des sept victoires en Ligue des champions sur vous, c’est un sentiment merveilleux », a confié Bennacer. Que de chemin parcouru pour celui qui a débuté sa carrière en deuxième division française avec l’AC Arles-Avignon à l’âge de 17 ans.

Avec ses facultés de récupération et de relance, Ismaël Bennacer est un élément indispensable à Milan et en sélection algérienne. Constamment au service du collectif, il a encore beaucoup de chemin à faire. Et sa réputation de joueur à fort potentiel devrait lui permettre de monter très haut.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.