Accéder au contenu principal

CHAN 2020 : cinq joueurs à suivre

Le Camerounais Jacques Zoua, en 2017.
Le Camerounais Jacques Zoua, en 2017. FIFA via Getty Images - Alex Livesey - FIFA
3 mn

Le Championnat d’Afrique des nations, la CAN des joueurs locaux, est l’occasion pour des joueurs inexpérimentés sur la scène internationale de s’aguerrir sous l’œil de coéquipiers plus chevronnés. RFI vous propose de suivre durant le « CHAN 2020 » cinq de ces footballeurs éprouvés.

Publicité

Djigui Diarra, le rempart (Mali)

À 25 ans, le portier des Aigles est déjà un vieux routier du foot africain. Présent lors du CHAN 2016, il s’est imposé dans les différentes sélections, que ce soit avec les U20 lors d’un Mondial 2015 durant lequel le Mali a fini 3e. Ou chez les A durant la CAN 2019. Rempart du Stade Malien depuis 2011, Djigui Diarra aura une nouvelle fois l’occasion de prouver qu’on peut être un gardien de premier plan, même lorsqu’on ne mesure pas 1 mètre 90.

Ayoub El Kaabi, le héros du CHAN 2018 (Maroc)

En 2018, l’attaquant avait été le grand héros d’un CHAN gagné à domicile, dont il avait fini meilleur buteurs (9 réalisations) et meilleur joueur. Depuis, Ayoub El Kaabi est allé monnayer son talent en Chine. Mais est rentré au Maroc, à cause de la pandémie de Covid-19 notamment. Star des Lions de l’Atlas au Cameroun, il sera leur principal atout pour défendre leur titre.

Issama Mpeko, l’inoxydable (RDC)

Le latéral droit est loin d’en être à sa première phase finale avec la RDC, lui qui a été retenu pour le CHAN 2011, les CAN 2013, 2015, 2017 et 2019. Après avoir porté les couleurs du DCMP et de V Club (ainsi que du club angolais Kabuscorp), Issama Mpeko a enfilé la tunique du TP Mazembe. Que ce soit avec les Corbeaux ou les Léopards, il reste une valeur sûre.

Jacques Tuyisenge, l’habitué (Rwanda)

Au Rwanda, Jacques Tuyisenge est lui aussi une figure. Capitaine lors du CHAN 2016 à domicile, il le sera encore au Cameroun. Il avait aussi pris part à l’édition 2011, au Soudan. Sa confiance et son expérience seront précieuses pour des Amavubi qui figurent dans un groupe relevé, avec le Maroc, l’Ouganda et le Togo.

Jacques Zoua, le baroudeur (Cameroun)

Les joueurs disposant d’une expérience internationale comme celle de Jacques Zoua sont généralement assez rares au CHAN. Le Camerounais a évolué dans six championnats européens différents, dont l’Allemagne et la France. À 29 ans, le vainqueur de la CAN 2017, qui est venu se relancer à l’AS Futuro, a encore beaucoup à donner. Et à gagner aussi : en cas de succès des Lions indomptables le 7 février prochain, il deviendrait le deuxième joueur, après le Tunisien Adel Chedli, à réaliser le doublé CAN-CHAN.


[1] La Confédération africaine de football a décidé que la compétition continuerait à s’appeler TOTAL Championnat d’Afrique des nations Cameroun 2020, malgré le fait que le tournoi ait été reporté à 2021 à cause du Covid-19.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.