Burkina Faso: clap de fin pour l'Étalon Jonathan Pitroipa

Jonathan Pitroipa avec ses coéquipiers burkinabè après son but inscrit face au Togo, le 3 février 2013, lors de la CAN jouée cette année-là en Afrique du Sud.
Jonathan Pitroipa avec ses coéquipiers burkinabè après son but inscrit face au Togo, le 3 février 2013, lors de la CAN jouée cette année-là en Afrique du Sud. AP - Themba Hadebe

Jonathan Pitroipa a annoncé la fin de sa carrière de footballeur professionnel. L'ancien international des Étalons, bientôt 35 ans, raccroche les crampons non sans émotions. Le Paris FC restera comme le dernier club du finaliste et meilleur joueur de la CAN 2013.

Publicité

La boucle est bouclée pour Jonathan Pitroipa. Presque 16 ans après ses débuts professionnels en Allemagne, du côté de Fribourg, le Burkinabè clôt sa vie de footballeur de haut niveau. Il l'a annoncé dans un message posté via son compte Instagram, vendredi 26 février. « Toute bonne chose a une fin, et je ne fais pas exception », annonce-t-il en préambule, avant de confirmer qu'il a décidé de mettre un terme à sa carrière « pour des raisons personnelles ». Son message est accompagné d'un montage photo le montrant avec les différents maillots qu'il a portés depuis son arrivée en Europe, en 2004.

Fin de parcours prématurée au Paris FC

Formé au Burkina Faso du côté de Planète Champion, Jonathan Pitroipa, qui fêtera son 35e anniversaire en avril, était sans club depuis un mois. Recruté en 2018 par le Paris FC, pensionnaire de Ligue 2, l'attaquant polyvalent – il s'est reconverti au milieu de terrain chez les Franciliens – a connu des derniers mois compliqués. Alors qu'il était un élément majeur du PFC, l'ex-international a été écarté de l'effectif début décembre.

Selon le journal Le Parisien, Jonathan Pitroipa aurait eu des mots avec l'entraîneur parisien, René Girard. D'où cette mise à l'écart qui a fini par déboucher sur la fin officielle de la collaboration entre le club et le joueur, le 26 janvier, alors que le contrat de ce dernier courait jusqu'en juin.

Finaliste et Meilleur joueur de la CAN 2013

Après Fribourg et Hambourg, le natif de la capitale Ouagadougou a vu sa notoriété monter en flèche en France quand il a rejoint le Stade rennais, en 2011. Ses capacités de percussion et ses dribbles en ont fait un joueur important des Bretons et reconnu en Ligue 1. Mais à l'image de son club, Jonathan Pitroipa a connu des périodes moins fastes au cours de ses trois saisons rennaises.

Il joua ensuite aux Emirats arabes unis pendant trois ans, d'abord à Al-Jazira, puis à Al-Nasr. En 2018, l'Étalon évolua quelques semaines en Belgique, au Royal Antwerp, avant donc de terminer sa carrière au Paris FC.

Le palmarès de Jonathan Pitroipa restera vierge. Avec Rennes, il fut battu en finale de la Coupe de la Ligue par l'AS Saint-Etienne en 2013. Une année particulière car quelques mois plus tôt, lors de la CAN 2013 organisée en Afrique du Sud, lui et ses coéquipiers Bakary Koné, Aristide Bancé ou encore le capitaine Charles Kaboré emmenèrent pour la première fois la sélection nationale jusqu'en finale. Les Super Eagles du Nigeria, toutefois, brisèrent leur rêve de premier sacre continental. Jonathan Pitroipa se consola un peu avec le titre de Meilleur joueur de cette CAN.

Jonathan Pitroipa, nommé meilleur joueur du tournoi, à son arrivée à Ouagadougou, le 11 février 2013.
Jonathan Pitroipa, nommé meilleur joueur du tournoi, à son arrivée à Ouagadougou, le 11 février 2013. AFP PHOTO AHMED OUOBA

Auteur de 19 buts en 76 capes, l'attaquant s'était retiré des Étalons en décembre 2019, alors que venaient de commencer les éliminatoires de la CAN 2021.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail