CAN 2021: le Tchad disqualifié en éliminatoires

Le logo de la CAN 2021.
Le logo de la CAN 2021. © Courtesy of CAF

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé la disqualification du Tchad en éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021), suite à la « suspension de la Fédération tchadienne de football par le Ministère de la Jeunesse et des Sports » local. Une mauvaise nouvelle pour les Tchadiens, même s’ils étaient déjà éliminés.

Publicité

Le football tchadien se retrouve à nouveau sur la touche, ce 22 mars 2021, et ce à quelques jours de la fin des qualifications pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021).

La Confédération africaine de football (CAF) a en effet annoncé la disqualification des Sao « suite à la suspension de la Fédération tchadienne de football par le ministère de la Jeunesse et des sports du Tchad » (FTFA).

Le 12 mars à Rabat, la FTFA n’avait déjà pas pu voter lors de l’Assemblée générale élective de la CAF ayant consacré le Sud-Africain Patrice Motsepe. Quant au patron du foot tchadien, Adoum Djibrine, il n’avait pas réussi à se faire réélire au sein du Comité exécutif de la CAF.

Le Tchad était déjà éliminé

Les campagnes se suivent et se ressemblent presque pour le Tchad, forfait durant les éliminatoires de la CAN 2017 et suspendu pour celles de l’édition 2019.

Les conséquences sportives sont toutefois limitées pour le Tchad. Car son équipe fanion était déjà hors-course pour une place à la « CAN 2021 », avec 1 seul point pris en 4 matches dans le groupe A des éliminatoires.

Une mauvaise nouvelle pour la Guinée ?

Conformément au règlement de la compétition, les Tchadiens perdent 3-0 sur tapis vert leur rencontre face à la Namibie (5e journée) et celle au Mali (6e journée).

A noter que cette sanction fait les affaires des Namibiens mais pas des Guinéens, dans le classement du groupe A. Les Warriors sont désormais assurés d’avoir 6 points et de revenir à 2 longueurs du Sily avant la rencontre Guinée-Mali prévue le 24 mars à Nongo. Naby Keita et ses coéquipiers peuvent toutefois valider leur billet pour la phase finale au Cameroun, s’ils battent des Maliens déjà qualifiés.

En cas de défaite ou de match nul à domicile, les Guinéens seront en revanche sous pression en Namibie le 28 mars.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail