Madagascar: Nicolas Dupuis, sélectionneur des Barea, suspendu

Nicolas Dupuis, sélectionneur de Madagascar.
Nicolas Dupuis, sélectionneur de Madagascar. BERTRAND GUAY / AFP

Le Français Nicolas Dupuis, le sélectionneur de l’équipe nationale de Madagascar, a été suspendu de ses fonctions par le président de la Fédération malagasy de football (FMF), ce 30 avril 2021, d’après une circulaire. Ce texte ne précise pas les motifs de cette suspension. L’ex-défenseur du Paris Saint-Germain Éric Rabesandratana assurera l’intérim à la tête des Barea pour des matches de qualification du Mondial 2022, en juin, face au Bénin et en Tanzanie.

Publicité

Nicolas Dupuis, l’homme qui a qualifié l’équipe nationale de Madagascar pour sa première Coupe d’Afrique des nations et l'a menée jusqu'en quarts de finale de la CAN 2019, est suspendu de ses fonctions de sélectionneur, à en croire une décision du président de la Fédération malagasy de football (FMF). Celui qui est à la tête des Barea depuis 2017 a été écarté par le chef de la FMF « jusqu’à nouvel ordre ».

Le texte ne précise pas les causes de cette sanction, mais évoque un « rapport en date du 06 avril 2021, établi par l’équipe de la Direction technique » de la FMF ainsi qu’une lettre datée du 29 avril adressée par le patron du foot malgache, Raoul Arizaka Rabekoto, à Nicolas Dupuis.

Accusations de mélange des genres

Dans ce document, diffusé sur les réseaux sociaux, le président de la FMF critique les résultats en qualifications pour la CAN 2021 d’une sélection A dont « l’image ainsi que le rayonnement […] ont nettement régressé ».

« Il s’avère naturel que vous ayez failli à votre mission pour diverses raisons », poursuit Raoul Arizaka Rabekoto. Il invoque une « défaillance dans les choix stratégiques et tactiques », « une non-implication totale dans la mission principale ». Il reproche au Français « des actes portant atteinte à l’image et la dignité » de la FMF, à travers des publications sur les réseaux sociaux. Il assure que le technicien s’est immiscé dans « la gestion des affaires administratives, commerciales et financières » de l’institution.

En outre, à en croire son employeur, Nicolas Dupuis s’est « plutôt investi sur le côté mercantile et ses travers, en vue d’un profit publicitaire personnel ». Ces différentes accusations font écho à celles du journaliste d’investigation Romain Molina, qui avait accusé en février le sélectionneur d’un mélange des genres.

Éric Rabesandratana sélectionneur intérimaire

L’affaire n’en restera évidemment pas là, Nicolas Dupuis étant suspendu et non pas licencié. En outre, les dirigeants de la FMF semblent s’être déchirés autour du sort à réserver au sélectionneur. Le journal L’Express de Madagascar révèle ainsi que les membres du Comité exécutif n’étaient pas d’accord avec Raoul Arizaka Rabekoto. Accepteront-ils la décision du patron de la FMF qui vit actuellement à l’étranger et est visé par un mandat d’arrêt international ?

En attendant, ce dernier a décidé de confier la gestion intérimaire des Barea à Éric Rabesandratana. L’ex-défenseur du Paris Saint-Germain devra coacher l’équipe malgache face au Bénin et en Tanzanie, en juin, pour les deux premières journées de la phase de groupes des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Dans l'émission Radio Foot Internationale du 30 avril, l'ancien joueur du PSG s'est dit fier : « J'étais consultant [pour les médias, Ndlr], je reviens sur le terrain parce que c'est Madagascar et que ce poste ne se refuse pas. On n'est pas qualifié pour la CAN 2021 donc il faut repartir avec humilité. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail