Didier Gomes Da Rosa, pour faire progresser la Mauritanie

Didier Gomes Da Rosa, sélectionneur de la Mauritanie
Didier Gomes Da Rosa, sélectionneur de la Mauritanie © ©FFRIM

Le Français Didier Gomes Da Rosa vient de prendre la tête de la sélection mauritanienne de football. Il est au Qatar pour la Coupe arabe de la Fifa 2021 (30 novembre-18 décembre). L'ancien coach de Simba SC, en Tanzanie, prépare l'équipe de Mauritanie pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations au Cameroun, en janvier prochain.

Publicité

Loin des frimas de l'hiver européen, Didier Gomes Da Rosa est au Qatar. Il faut dire que le nouveau sélectionneur de la Mauritanie est un homme en mouvement. À 52 ans, celui qui vit sa première expérience de sélectionneur est déjà sur le pont pour la Coupe arabe de la Fifa. Le voilà dans le bain à peine nommé, le 17 novembre dernier. Mardi 30 novembre, les Mourabitounes affronteront la Tunisie pour leur entrée dans la compétition.

Aller à l'essentiel, être pragmatique

« On a débuté notre stage au Maroc il y a une semaine et nous voilà tous réunis au Qatar. Je suis content d'avoir pris l'équipe en main rapidement. C'est ce que je voulais pour bien préparer la CAN. Cette compétition va nous permettre de progresser et de faire une revue d'effectif », explique le nouveau sélectionneur.

Gérer un effectif en sélection va-t-il être plus compliqué pour Didier Gomes Da Rosa ? « Je pense que c'est la même chose. J'ai un management très paternel et j'aime être au plus près des joueurs. C'est vrai, on a moins de temps pour préparer nos animations et nos stratégies. Et aussi moins de temps pour expliquer notre philosophie de jeu. Alors, il faut aller à l'essentiel et être pragmatique », avance-t-il. L'ancien coach de Simba en Tanzanie, qu'il a conduit jusqu'en quart de finale de la précédente édition de la Ligue des champions avant de partir fin octobre, peut compter sur une quarantaine d'internationaux.

En janvier prochain, la Mauritanie, qui n'est plus dans la course pour une place au Mondial 2022, participera à sa deuxième Coupe d'Afrique des nations. En 2019, en Égypte, les Mourabitounes avaient été éliminés lors du premier tour.

Au Cameroun, les Mauritaniens espèrent passer la phase de poules pour montrer une certaine progression dans le groupe F. Il faudra briller face à la Tunisie, au Mali et à la Gambie.

« C'est passionnant d'être sur le terrain »

« La rencontre face à la Gambie sera primordiale », avoue le nouveau sélectionneur, amoureux du continent africain. « C'est passionnant d'être sur le terrain, de conduire une équipe, de faire apprendre des choses aux joueurs. Partout où je suis passé, j'ai trouvé du bonheur. Au Rwanda, en Algérie ou en Égypte, j'ai vécu des moments extraordinaires. Je garde aussi en mémoire mon passage au Soudan, à Khartoum avec l'équipe d'Al Merreikh, que j'ai particulièrement appréciée », témoigne Didier Gomes Da Rosa, qui a aussi connu la Guinée avec Horoya.

Aujourd'hui, il se donne pour objectif un deuxième tour de la prochaine CAN. « Il y a du potentiel et une marge de progression importante en Mauritanie. C'est vrai, il y a deux favoris incontestables avec le Mali et la Tunisie, mais on peut rivaliser si on bat la Gambie lors de notre premier match. Ce sera déjà comme une demi-finale. La Mauritanie doit franchir un pas », affiche Didier Gomes Da Rosa.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail