Ouganda / Rwanda

Rafles dans les camps de réfugiés rwandais en Ouganda

Le camp de Nakivalé au sud de l'Ouganda abrite des refugiés rwandais.
Le camp de Nakivalé au sud de l'Ouganda abrite des refugiés rwandais. Carte : UNHCR - Ouganda
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est une information de notre correspondant à Kampala. Plus de 2000 demandeurs d'asile et réfugiés rwandais en Ouganda ont été rapatriés de force, mercredi 14 juillet 2010, dans leur pays. Depuis quelques mois, de nombreux Rwandais se sont réfugiés en Ouganda, s'ajoutant aux milliers de réfugiés déjà présents depuis 1960, puis 1994. En mai dernier, lors d'une réunion tripartite entre le Rwanda, l'Ouganda et le Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés, il a été décidé que ces nouveaux demandeurs d'asile rwandais seraient rapatriés au Rwanda fin juin. L'opération, menée par la police ougandaise et soutenue par l'armée rwandaise, se voulait secrète. Elle aurait fait au moins un mort...

Publicité

Mercredi 14 juillet au matin, selon des sources directes et bien informées, une délégation gouvernementale est arrivée dans le camp de réfugiés de Kyaka proposer aux demandeurs d’asile de s’enregistrer pour recevoir des rations alimentaires. Cinq camions sont arrivés dans la foulée, encadrés par des militaires en uniforme du Rwanda, selon des réfugiés. Le HCR, Haut Commissariat aux réfugiés, n’avait enregistré que 45 demandeurs d’asile rwandais dans ce camp mais 150 personnes environ ont été mises de force dans les camions et ont pris le chemin du pays qu’elles tentaient de fuir.

Au même moment, dans l’immense camp de Nakivalé, dans le sud de l’Ouganda, les demandeurs d’asile rwandais ont été rassemblés au lieu-dit Base Camp, quand des véhicules de la police ougandaise sont arrivés, suivis par treize camions. Comme du bétail, sans bagages, sans eau ni nourriture, environ deux mille Rwandais ont dû prendre la direction du Rwanda. Un vieil homme qui a tenté de sauter d’un camion est mort.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail