Côte d'Ivoire

La présidentielle en Côte d'Ivoire pourrait se tenir en octobre prochain

Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale ivoirienne lors d'une conférence à Abidjan le 12 juillet 2010.
Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale ivoirienne lors d'une conférence à Abidjan le 12 juillet 2010. AFP / SIA KAMBOU

En Côte d'Ivoire, l'élection présidentielle sans cesse reportée depuis 2005 pourrait se tenir au mois d'octobre. Cependant certaines conditions doivent encore être observées par le gouvernement et les opérateurs techniques, pour respecter ce délai fixé par la Commission électorale ivoirienne.

Publicité

A en croire la Commission électorale Indépendante, CEI, c' est « la période propice » pour la tenue d'un scrutin présidentiel, mais sans plus de précisions sur une date. Le processus électoral compte encore plusieurs étapes dont celui de l'établissement d'une liste électorale définitive.

En attendant, l'opération de vérification spéciale vient de prendre fin. Elle consistait à vérifier la conformité des actes d'état civil présentés à l'enrôlement, avec les données des registres dans les sous-préfectures et les mairies.

«Tout le monde est d'avis que les élections doivent avoir lieu cette année.»

Yacouba Bamba, secrétaire permanent de la Commission électorale ivoirienne.

Cela visait aussi à rassurer le camp présidentiel, demandeur de cette opération. Par croisement informatique ou manuel, il a fallu retrouver des fichiers parfois détruits ou incomplets.

Selon une source proche des opérations, les techniciens ont alerté les autorités sur l'état de délabrement du fichier de l'état civil. Sur la liste provisoire de 5 millions 300 000 inscrits, 846 000 personnes étaient concernées par cette vérification.

Le traitement des réclamations sur la liste provisoire bat son plein et la CEI vient d' y accorder un délai supplémentaire. Le tout sera d'avoir terminé pour le mois d'octobre.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail