Ouganda

Sans surprise, Yoweri Museveni est candidat à sa succession

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a officiellement annoncé sa candidature à la présidentielle de février 2011.
Le président ougandais, Yoweri Museveni, a officiellement annoncé sa candidature à la présidentielle de février 2011. AFP / Marc Hofer

Au pouvoir en Ouganda depuis 1986, Yoweri Museveni a officiellement annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de février 2011. Une partie de l'opposition réclame une révision de la commission électorale, accusée de fraude lors du dernier scrutin, en 2006. 

Publicité

La candidature de Yoweri Museveni à sa propre succession est donc désormais officielle. Mais tout le monde savait que le président ougandais allait briguer un nouveau mandat de cinq ans. Après avoir passé 25 ans au pouvoir, l’homme fort d’Ouganda est devenu l’un des plus ancien président en exercice dans le monde.

Irrégularités

Yoweri Museveni a pris le pouvoir par les armes en 1986, après avoir accusé son prédécesseur d’avoir fraudé lors des élections. Il avait alors adopté une constitution qui empêchait à un président en exercice de se présenter à plus de deux mandats consécutifs. En 2005, Museveni a fait amender cette constitution pour se maintenir au pouvoir. Il a obtenu 57% des voix lors des précédentes élections, en 2006, à l’issue d’un scrutin entaché de nombreuses irrégularités, selon la Cour suprême du pays.

L'opposition réclame la révision des listes électorales

Museveni fera face, en février prochain, à une opposition peu crédible et divisée, qui a demandé en vain la révision des listes électorales et la mise en place d’une nouvelle commission électorale, celle qui est en place étant impliquée dans les fraudes électorales de 2006.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail