Accéder au contenu principal
Niger / Cedeao

La demande de libération de Tandja par la Cedeao embarrasse les autorités de transition nigériennes

Mamadou Tandja
Mamadou Tandja AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au surlendemain de la décision de la cour de justice de la Cedeao qui a ordonné lundi 8 novembre la remise en liberté de l'ancien président Tandja, les autorités de Niamey ne se sont toujours pas exprimées. Mamadou Tandja est retenu en résidence surveillée à la Villa verte à Niamey depuis le 18 février 2010, jour du coup d'Etat qui l'a destitué. La cour de justice estime que sa détention est arbitraire, et cette décision ne laisse pas indifférent à Niamey

Publicité

 

L'arrêt de la cour de justice de la Cedeao oblige la junte à clarifier une situation judiciaire illégale : Mamadou Tandja est détenu depuis des mois sans aucun jugement ni inculpation, une situation  indéfendable au regard des principes du droit international, et dénoncée par plusieurs ONG de défense des droits de l'homme.

Cependant le placement du président Tandja en résidence surveillée dans une luxueuse villa de la capitale était une solution d'attente politiquement confortable : les militaires neutralisaient le président déchu, tout en lui assurant une détention 4 étoiles.
D'ailleurs durant l'été, Mamadou Tandja avait demandé la clémence à la junte pour lui éviter un procès et s'était désolidarisé de la plainte déposée par sa famille devant la cour de justice de la Cedeao.

L'arrêt de la cour de justice pourrait paradoxalement rendre son sort plus difficile, car selon des juristes, pour se mettre en conformité avec la loi, la junte a désormais deux solutions : soit elle remet Mamadou Tandja en liberté, soit elle l'inculpe officiellement.

En juillet dernier, le président de la junte, Salou Djibo avait clairement rejeté toute idée de libération de Mamadou Tandja et de son ministre d'Etat Albadé Abouba, remettant leur sort entre les mains du peuple nigérien et de la justice, en temps opportun.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.