Côte d'Ivoire/Election présidentielle

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Gbagbo et Ouattara s'affichent pour le second tour

Affiches des candidats Laurent Gbagbo (G)  et Alassane Ouattara (D) pour le 2è tour de la présidentielle, vues à Abidjan en Côte d'Ivoire, le 21 novembre 2010.
Affiches des candidats Laurent Gbagbo (G) et Alassane Ouattara (D) pour le 2è tour de la présidentielle, vues à Abidjan en Côte d'Ivoire, le 21 novembre 2010. Sia Kambou / AFP

Laurent Gbagdo, le président sortant de la Côte d’Ivoire, et l’ex-Premier ministre Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, ont lancé le samedi 20 novembre 2010, la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle, prévue le 28 novembre. Les deux candidats n’ont pas lésiné sur les moyens de communication. A Abidjan, les panneaux publicitaires font place nette aux affiches des deux candidats, avec toutefois quelques changements. Mais pour la population, le choix est déjà fait.

Publicité

Pour ce second tour, il y a une constante, Laurent Gbagbo reste en tête dans la bataille de l’affichage public, et quelques nouveautés, le président sortant apparait moins sur ces nouvelles affiches que lors du premier tour. Le chef de l’Etat s’est mis en retrait, pour laisser des Ivoiriens délivrer leurs messages : attention aux contrefaçons, pour la paix, l’école et la santé gratuite, choisissez l’original.

Alassane Ouattara, lui, se présente désormais en chef d’équipe, posant notamment en compagnie d’Henri Konan Bédié. Le candidat du RHDP, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, a axé sa campagne sur l’union, la discipline et le travail. Mais il lance également un avertissement aux Ivoiriens, leur demandant de ne pas donner leurs voix à la corruption, au chômage ou à la pauvreté.

Reste que pour Florent, tout le travail des communicants n’aura que peu d’importance sur le choix des électeurs. « Les affiches, ce n’est que des photos. Mais aujourd’hui, chaque Ivoirien sait qui il va mettre demain au pouvoir. Depuis le premier tour déjà, chacun a compris le programme de tout un chacun ».

Si la campagne d’affichage n’est pas décisive, nombre d’Ivoiriens attendent avec impatience de voir les deux candidats débattre devant les caméras de la télévision nationale. Sauf annulation, le face-à-face devrait avoir lieu le jeudi 25 novembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail