Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

La Cédéao menace Laurent Gbagbo

Le président nigérian Goodluck Jonathan à Abuja, le 14 décembre 2010.
Le président nigérian Goodluck Jonathan à Abuja, le 14 décembre 2010. Reuters / Afolabi Sotunde
Texte par : RFI Suivre
6 mn

La Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest s'est réunie comme prévue ce vendredi 24 décembre 2010 à Abuja, au Nigeria, pour tenter un dernier geste en direction du président sortant, Laurent Gbagbo. Pour la Cédéao, il n'y a pas de compromis avec Laurent Gbagbo. Le chef de l'Etat sortant doit absolument quitter le pouvoir. Si Laurent Gbagbo n'abandonne pas la présidence, les Etats de la Cédéao menacent de soumettre ce dossier aux Nations unies. Le chapitre 7 de la Charte de l'ONU prévoit en effet l'usage de la force en cas de menaces contre la paix. L'organisation a déjà exclu la Côte d'Ivoire et reconnu Alassane Ouattara comme le vainqueur de la présidentielle ivoirienne. Le ministre nigérian des Affaires étrangères a demandé à ses homologues africains de faire preuve de « fermeté » à l'égard de Laurent Gbagbo.

Publicité

Les chefs d’Etat regrettent que le message adressé le 17 décembre par le président en exercice au nom de la conférence à Monsieur Gbagbo n’a pas été entendu. Toutefois en cette période de l’avent et de paix le sommet consent à faire un dernier geste à l’endroit de Monsieur Gbagbo l’exhortant à faire une sortie pacifique.

Notre dossier spécial : les défis de Ouattara

A cet effet les chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé de dépêcher une délégation spéciale de haut niveau en Côte d’Ivoire. En cas de rejet de cette demande non négociable par Monsieur Gbagbo la communauté n’aura d’autre choix que de pendre toute mesure nécessaire y compris l’usage de la force légitime pour réaliser les aspirations du peuple ivoirien.

Au regard de la volatilité de la situation sécuritaire des chefs d’Etats et de gouvernement instruisent le président de la Commission de convoquer sans délai une réunion des chefs d’état-major de la Cédéao pour planifier des actions futures y compris la sécurisation de la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Libéria en cas de fin de non recevoir opposé à leur message.

Ouattara remercie la Cédéao

La réunion de la Cédéao n’était pas encore achevée lorsque Alassane Ouattara a fait sa déclaration à l’Hôtel du Golfe. En cette veille de Noël, il a une nouvelle fois remercié les Ivoiriens pour l’avoir choisi pour diriger le pays mais surtout il a dénoncé Laurent Gbagbo d’avoir « ouvert une nouvelle page de violences et d’incertitude pour la Côte d’ivoire ».

Le président élu selon la CEI et la communauté internationale a ainsi annoncé qu’il allait créer une commission nationale d’enquête pour sanctionner les auteurs des crimes de ces derniers jours. Il a surtout dit avoir contacté la Cour pénal internationale pour qu’elle envoie dans les prochains jours une mission en Côte d’Ivoire.

Alassane Ouattara a par ailleurs déclaré avoir écrit au secrétaire général des Nations unies pour que le mandat de l’Onuci de protection des civils soit appliqué en urgence et que les casques bleus soutiennent pleinement les décisions de la Cédéao.

Enfin sans faire directement référence à l’envoi d’une force ouest-africaine qu’il souhaite très vivement, Alassane Ouattara a remercié la Cédéao pour ses invitations répétées à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir.

Le HCR se prépare

Ibrahima Kolly

De son côté, le Haut Commissariat aux réfugiés annonce qu'il a renforcé ses stocks d'aide pour être prêt au cas où plusieurs milliers d'Ivoiriens fuieraient leur pays pour la Guinée ou le Libéria. Pour le moment, le HCR est en mesure de prendre en charge un éventuel afflux de 30 000 personnes, c'est ce que confirme le représentant du HCR au Libéria, Ibrahima Kolly.

 

Pour nos auditeurs ivoiriens qui ne peuvent plus nous écouter en modulation de fréquence vous pouvez, si vous disposez d'un poste à ondes courtes, nous écouter dans la bande des 31 mètres sur 9.790 kilohertzs entre 6H et 7H TU /// 18 H et 21 H TU.

Dans la bande des 49 mètres, sur 5925 kilohertz entre 6 H et 7H TU.
Dans la bande des 25 mètres entre 7 H et 8H TU et enfin dans la bande des 19 mètres, sur 15 300 kilohertzs entre 8H et 11H30 TU et de 12H a 17 H TU.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.