Accéder au contenu principal
TCHAD

Le chiffre de la participation à la présidentielle tchadienne provoque la polémique

Un bureau de vote au Tchad.
Un bureau de vote au Tchad. AFP PHOTO / Gael COGNE
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les résultats provisoires de la présidentielle au Tchad doivent être proclamés le 9 mai 2011, pour être ensuite validés par le Conseil constitutionnel. Les trois poids lourds de l'opposition (Saleh Kebzabo, Wadal Abdelkader Kamougué et Ngarlejy Yorongar), qui avaient appelé au boycottage, ont dénoncé un « cirque électoral ». Face au président Deby, seuls le ministre Albert Pahimi Padacké et l'opposant Nadji Madou restaient en lice. Faute d'incertitude sur l'issue, le taux de participation est donc le principal enjeu de l'élection et c'est une bataille qui s'est engagée. Pour le ministre de l’Administration du territoire, le taux de participation est de 90% alors que l'opposition avance des chiffres bien plus bas, 15 ou 20%.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.