Accéder au contenu principal
GABON

Libreville légalise de facto les «clandos»

Vue de Libreville au Gabon.
Vue de Libreville au Gabon. Robert Ross
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un clando c’est bel et bien un clandestin. Mais au Gabon, le clando, c’est le nom attribué à ces vielles voitures sans papiers qui assurent illégalement le transport en commun. Dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon et la Guinée Equatoriale co-organisent dès janvier 20112, la mairie de Libreville a décidé d’attribuer une couleur aux clandos. Une opération qui fait grincer les dents.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.