Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : l'audition de Laurent Gbagbo prévue mercredi 4 mai

Laurent Gbagbo
Laurent Gbagbo Reuters
Texte par : RFI Suivre
3 mn

C'est mercredi prochain que commenceront en Côte d'Ivoire les auditions de près de 200 personnalités de l'ancien régime. C'est ce qu'a annoncé hier samedi le ministre de la Justice Jeannot Kouadio Ahoussou. L'ex-président Laurent Gbagbo devrait être entendu dès le premier jour des audiences. 

Publicité
Notre dossier spécial : les défis de Ouattara

Laurent Gbagbo étant considéré par les nouvelles autorités ivoiriennes comme le principal responsable des crimes et délits commis depuis décembre dernier. Il sera le premier à être entendu.

Le président déchu doit, selon le ministre de la Justice, recevoir ce mercredi la visite d’enquêteurs à Korhogo, là où il est assigné à résidence.

Son épouse Simone doit, pour sa part, être auditionnée à Odienné, le 9 mai, par les policiers et les gendarmes chargés de mener les investigations sur les violences commises durant la période post électorale.

Champ d'investigation limité

D’après le garde-des-sceaux, ce sont en tout près de deux-cents personnalités de l’ancien régime, des politiques et des militaires, qui doivent être entendus d’ici le mois de juin.

Cela dit, le champ d’investigation de la justice ivoirienne sera limité, puisque les enquêtes sur d’éventuels crimes contre l’humanité commis dans le pays, seront laissées à la Cour pénale internationale.

Enfin, dans le courant du mois de mai, un juge d’instruction et des enquêteurs parisiens se rendront à Abidjan, pour tenter de faire la lumière sur le rapt de deux Français. Le 4 avril dernier, le patron du Novotel, un homme d’affaires français et deux de ses associés, un Malaisien et un Béninois, avaient été enlevés par des militaires fidèles à Laurent Gbagbo. On est depuis sans nouvelles des quatre hommes.

 

Les «Elders» à Abidjan
On attend ce dimanche 1er mai à Abidjan l'arrivée du groupe des Elders, les anciens, composé de l'ancien secrétaire générale de l'ONU Kofi Annan, de l'ancien prix Nobel de la Paix, Desmond Tutu et de l'ancienne présidente d'Irlande Mary Robinson. Une visite de deux jours pour promouvoir « l'apaisement et la réconciliation » dans le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.