Sénégal

La course à la présidentielle de 2012 au Sénégal est lancée

La course à la présidentielle est lancée au Sénégal pour succeder à l’actuel chef de l’Etat Abdoulaye Wade.
La course à la présidentielle est lancée au Sénégal pour succeder à l’actuel chef de l’Etat Abdoulaye Wade. AFP/Seyllou

Le Sénégal est entré en « pré-campagne » électorale. L’élection présidentielle n’aura lieu qu’en février 2012, mais d’ores et déjà les principales figures de la coalition d’opposition « Benno Siggil Senegaal » multiplient les tournées à l’intérieur du pays. Le camp présidentiel, organisé autour de l’Alliance Sopi pour Toujours, s’efforce de son côté de régler ses questions de leadership. Une réunion organisée lundi 2 mai 2011 à la présidence avec Abdoulaye Wade n’a pas permis de trouver de solution à la querelle sur le poste de coordinateur.

Publicité

Alors que l’Alliance Sopi pour Toujours du président Wade débat de l’intérêt de maintenir ou de supprimer le poste de coordinateur, les leaders de la coalition d’opposition « Benno Siggil Senegaal », labourent d’ores et déjà, chacun de leur côté, l’intérieur du pays.

Moustapha Niasse a organisé des « assemblées générales thématiques » dans les régions de Thiès, Fatick, ou Louga. Il doit poursuivre la semaine prochaine avec la région de Dakar. Ousmane Tanor Dieng déroule un programme de visites nationales qui l’a conduit récemment à Kolda et doit se poursuivre dans la région de Fatick. Landing Savané est attendu en Casamance. Macky Sall doit se rendre dans les régions de Diourbel et de Thiès.

Les formes prises par ces tournées politiques varient selon les leaders et les moments : visites de proximité, meetings, rencontres avec les militants. Elles partagent à peu près les mêmes objectifs : consolider les structures locales des partis. Relancer les porteurs de voix. Engager le débat avec les populations, en vue de la présidentielle de 2012. « Nous sommes dans une phase d’écoute et d’élaboration d’un programme », explique Abdoulaye Bathily, autre leader de Benno Siggil Senegal.

Ces visites de terrain sont pour l’instant séparées. La coalition d’opposition espère bientôt pouvoir organiser des manifestations communes. « Nous avons convenu de réunir un meeting à Ziguinchor le 14 mai prochain », confie Cheikh Sarr, le président de la commission plan d’action de Benno Siggil Senegaal.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail