Algérie / Transports

Transports : le tramway est de retour à Alger

Le quartier populaire de Bab el-Oued dans le centre-ville d'Alger
Le quartier populaire de Bab el-Oued dans le centre-ville d'Alger AFP/Fayez Nureldine

Ce dimanche 8 mai 2011 a lieu la mise en service du premier tronçon du tramway d'Alger. Il relie Bordj El Kiffan à Bab-Ezzouar, dans la banlieue est, la plus peuplée de la capitale. Réalisé avec le concours d’Alstom -et d'autres entreprises-, ce tramway va contribuer à faciliter les déplacements des Algérois en attendant l’apport du métro d’Alger d’ici la fin de l’année.

Publicité

Composé de 13 stations, le tronçon Bordj El Kiffan - Cité Zerhouni Mokhtar, est long de 7,2 km en double voie. Ce tramway est composé de 12 rames qui transporteront quotidiennement entre 10.000 et 15.000 personnes. Une rame est prévue toutes les 12 minutes, un intervalle qui sera réduit, au bout d'une année, à 4 minutes, selon les responsables du projet, dont les travaux ont été lancés fin 2007.

Le tramway d'Alger a été réalisé par l’entreprise française Alstom pour la partie système ainsi que l’italienne Todini et par l’entreprise algérienne ETRHB pour la partie génie civil. Il reste 25 stations à construire ce qui permettra de transporter 185 000 personnes chaque jour.

Alger avait eu un tramway entre 1892 et 1959. A l’époque, il n’y avait pas autant d’habitants. Ce moyen de transport en commun est donc rétabli à Alger afin de permettre une meilleure circulation des personnes et des véhicules. Il sera également étendu à Oran, Constantine et à d’autres villes. En tout, 17 projets de tramways doivent être réalisés d’ici 2014 à travers le pays.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail