CAMEROUN

Le principal parti d'opposition au Cameroun souhaite retarder la présidentielle

On l’a appris en début de semaine, le SDF, principal parti d’opposition camerounais reporte sine die son Congrès. Un Congrès annoncé initialement pour le mois février 2011, puis courant mai, et qui aurait du permettre le choix du candidat du SDF à la prochaine présidentielle. La formation de John Fru Ndi entend, par ce nouveau report, protester contre le système électoral en place.