Nigeria

Au Nigeria, une attaque d’islamistes présumés dans le nord

Carte du Nigeria.
Carte du Nigeria. © RFI

La police a annoncé, vendredi 27 mai 2011, l’attaque d’un commissariat et d’une banque situés dans une ville du le nord du Nigeria. Elle aurait été menée par un commando armé soupçonné d’appartenir à un groupe islamiste radical, la secte Boko Haram. Il n'y aurait pas de victime.

Publicité

L’attaque s’est produite dans la ville de Damboa, à environ 100 km au sud de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Selon la police, un commando de plus de 70 islamistes présumés membre de la secte Boko Haram auraient dévalisé une banque et utilisé des explosifs contre le commissariat.

Depuis plus six mois, la secte mène des assauts quasi quotidiens contre les forces de sécurité. Mais, le bilan matériel et humain est généralement réduit. La semaine dernière, Boko Haram aurait également procédé à une série d’attaque à la bombe contre les postes de police.

Ce regain de violence ravive les craintes sur la vigueur de la secte. D’autant plus que les autorités reconnaissent à demi mots, qu’en dépit des moyens déployés, elles ont du mal à identifier les islamistes et ne parviennent donc pas à arriver à bout du mouvement.

A la veille de l’investiture du président Goodluck Jonathan, la sécurité a d’ailleurs été renforcée à Abuja, la capitale fédérale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail