Djibouti

Quatre mois de détention pour six journalistes de la Voix de Djibouti

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Cela fait quatre mois que six collaborateurs de la Voix de Djibouti, une radio d'opposition indépendante, sont détenus sans avoir été jugés à la prison de Gabode à Djibouti. Affiliés aux partis de l'opposition, ils ont été placés sous mandat de dépôt le 9 février pour « participation à un mouvement insurectionnel » selon l'ONG Reporters sans frontières (RSF). Les journalistes ont présenté une demande de libération provisoire devant la chambre d'accusation de la cour d'appel et devant la Cour suprême à chaque fois refusée... L'avocat des journalistes, maître Zakaria Abdillahi, répond aux questions de RFI.

Publicité

Le dossier est vide...

Maître Zakaria Abdillahi, avocat

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail