Sénégal

Sénégal/Présidentielle : sept candidats formellement déclarés

Le président  sortant Abdoulaye Wade, seul candidat du camp libéral.
Le président sortant Abdoulaye Wade, seul candidat du camp libéral. AFP / Georges Gobet
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Sénégal, l’ex-ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio a annoncé ce week-end sa candidature à l’élection présidentielle de février 2012. Cette annonce porte pour l’instant à sept, le nombre de prétendants formellement déclarés. Une liste qui va à coup sûr encore s’allonger dans les mois qui viennent : les candidatures de certaines figures de la vie politique sénégalaise sont d’ores et déjà pressenties. Et la coalition d’opposition Benno Siggil Senegaal doit encore désigner son « candidat unique de transition ». Le point sur les candidatures déclarées.

Publicité

Et de sept... L’ancien ministre des Affaires étrangères d’Abdoulaye Wade, Cheikh Tidiane Gadio a déclaré depuis Thiès sa candidature à l’élection présidentielle de février 2012. Une annonce faite lors de la convention du Mouvement politique citoyen qu’il avait créé en 2010 sur le mot d’ordre «Luy Jot Jotna » (Il est temps).

Cheikh tidiane Gadio vient rejoindre dans les rangs des candidats un autre diplomate, Ibrahima Fall qui, lui, a déclaré sa candidature jeudi dernier. Fall a été ministre des Affaires étrangères sous Abdou Diouf puis responsable onusien pendant plusieurs années.

L’opposant Talla Sylla a d’ores et déjà été investi candidat à la présidentielle par son parti le Jëf-Jël, ainsi que par une coalition nommée « Benno Taxawal Senegaal », différente de « Benno Siggil ».

Le tonitruant avocat El Hadj Diouf a lui aussi indiqué qu’il se mettrait sur les rangs, ainsi qu’un universitaire américain inconnu du grand public, Arona Ndoffène Diouf.

Le sixième candidat déclaré à ce jour est une candidate : Amsatou Sow Sidibé. Une universitaire, militante de la société civile. Elle appuie d’ailleurs sa candidature sur un mouvement citoyen, «Car Leneen».

Le septième candidat enfin est celui qui s’est déclaré le premier. Dès septembre 2009. C’est le président sortant, Abdoulaye Wade. Un Abdoulaye Wade qui doit voir avec satisfaction ses adversaires se multiplier, tandis que pour l’instant, il est le seul candidat du camp libéral.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail