Niger / Libye

Au Niger, l'enquête avance rapidement autour des trafiquants en provenance de Libye

Des soldats nigériens patrouillent entre Agadez et Arlit.
Des soldats nigériens patrouillent entre Agadez et Arlit. AFP / Issouf Sanogo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'armée nigérienne a intercepté dimanche 12 juin 2011 un véhicule au nord d'Arlit avec à son bord une cargaison d'explosifs et de détonateurs. On soupçonne Aqmi d'être derrière ce trafic de matériel explosif en provenance de Libye. Deux autres véhicules étaient dans la nature. Ils auraient été repérés ce mercredi 15 juin au soir.

Publicité

Selon une source proche de l'enquête, c'est grâce à des informations recueillies en fin de semaine dernière que le convoi a pu être intercepté au nord d'Arlit. En réalité, deux 4X4 ont été signalés à Sébah, au sud de la Libye, avec un chargement d'explosifs. Ces deux véhicules sont entrés au Niger via l'Algérie et ont été rejoints par un troisième véhicule sur le territoire nigérien.

Dimanche, une patrouille nigérienne en alerte a réussi à neutraliser un des trois véhicules au nord d'Arlit, tuant le seul occupant : le chauffeur, un Arabe. La cargaison est imposante : des explosifs utilisés généralement par des terroristes, des détonateurs, ainsi que de l'argent et des documents. Les militaires nigériens se sont alors mis en chasse des deux autres véhicules localisés un temps au sud d'Arlit.

Selon nos informations, les deux derniers véhicules seraient ce mercredi soir neutralisés. Le premier l’a été ce matin à une quarantaine de kilomètres d'Agadez. Le dernier aurait été retrouvé abandonné prés d'Ingal, à l'ouest d'Agadez. Qui sont les auteurs de ce trafic ? Quel est le contenu complet de ce convoi ? A qui étaient destinés ces explosifs ? L'enquête continue et les questions restent nombreuses. La piste d'Aqmi est privilégiée. Cette opération est en tout cas la première prise de matériel sensible en provenance de Libye depuis le début du conflit et la preuve du danger que représente la poudrière libyenne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail