Mauritanie / Mali / Aqmi

L’accrochage entre l’armée mauritanienne et Aqmi soulève de nombreuses questions

C’est dans une zone proche de la forêt de Wagadou, côté Mali, que l’accrochage entre l’armée mauritanienne et les combattants d’Aqmi a eu lieu, le 24 juin 2011.
C’est dans une zone proche de la forêt de Wagadou, côté Mali, que l’accrochage entre l’armée mauritanienne et les combattants d’Aqmi a eu lieu, le 24 juin 2011. Flickr
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un accrochage entre l’armée mauritanienne et des combattants d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a eu lieu le 24 juin 2011 au soir. Il s’agirait plus précisément d’un raid contre l’une des bases de l’organisation terroriste située dans l’ouest du Mali. Il y aurait eu des morts du côté d’Aqmi. Une attaque qui soulève de nombreuses questions.

Publicité

Selon des témoins contactés par RFI sur le terrain, de nombreux véhicules calcinés ont été retrouvés sur les lieux de l’accrochage. A qui appartiennent ces véhicules ? A l’armée mauritanienne selon certains, à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) selon d’autres sources.

A bord de ces véhicules, il y avait de nombreux combattants. Ont-ils été faits prisonniers ? Ont-ils été tués ? De quel camp sont-ils réellement ? Pour le moment, Aqmi n’a pas réagi. Et du côté de Nouakchott, c’est silence radio. Peut-être une stratégie, une indication ? On devrait le savoir plus tard.

D’après les informations de RFI, ce samedi soir, Aqmi, qui a visiblement désormais les moyens de résister à des armées régulières, paradait toujours à la frontière entre le Mali et la Mauritanie.

Dans ce secteur, depuis quelques mois les combattants d’Aqmi tentent d’instaurer une base dans la forêt de Wagadou. La zone est difficile d’accès, la végétation y est verdoyante et c’est une position idéale pour se réfugier, pour tendre des embuscades.

Sur place, les islamistes armées auraient posé des mines pour se protéger des ennemis. Ils auraient également installé un dépôt clandestin de ravitaillement en carburant. C’est donc la bataille pour le contrôle de ce point stratégique qui a eu lieu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail