France / Egypte / Archéologie

Disparition de l'égyptologue française Christiane Desroches Noblecourt

Christiane Desroches Noblecourt, commissaire de l'exposition «Toutânkhamon et son temps», aux côtés du directeur du musée du Caire, Abdel Rahman, en 1967 à Paris.
Christiane Desroches Noblecourt, commissaire de l'exposition «Toutânkhamon et son temps», aux côtés du directeur du musée du Caire, Abdel Rahman, en 1967 à Paris. Ghetty Images/RDA
Texte par : RFI Suivre
25 mn

Figure légendaire de l’égyptologie, l’archéologue française Christiane Desroches-Noblecourt est décédée jeudi 23 juin 2011 à l'âge de 97 ans. Première femme à avoir reçu la médaille d'or du CNRS, elle a également été couronnée par la médaille d'argent de l'Unesco et est l'une des très rares femmes grand'croix de la Légion d'honneur.Femme d’action et d’érudition hors du commun, Christiane Desroches Noblecourt s’est aussi engagée dans la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale. Le président Sarkozy a rendu hommage ce vendredi à la «grande dame du Nil».

Publicité

L'émission Culture Vive du 19 mai 2003 accueillait Christiane Desroches Noblecourt

Cette figure de l'archéologie fait son entrée au musée du Louvre à Paris en 1936. Première femme à diriger un chantier de fouilles, en Egypte en 1938, et première femme pensionnaire de l'Institut français d'archéologie orientale au Caire, elle dirigera ensuite de longues années le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre.

Le sauvetage des temples de Nubie

Christiane Desroches Noblecourt va se battre pendant vingt ans, avec l'appui d'André Malraux, ministre de la Culture du général de Gaulle, et avec l'Unesco, pour sauver les temples de Nubie, en Haute-Egypte, menacés par le barrage d'Assouan, la grande affaire de sa vie.

Le premier barrage, rehaussé déjà à plusieurs reprises, ne permettait plus de satisfaire les besoins en eau d’une population toujours plus nombreuse. Lorsque le gouvernement de Gamal Abdel Nasser décide en 1954 d’édifier une nouvelle retenue, longue de 500 kilomètres, les monuments de la vallée risquent de disparaître sous les eaux. Christiane Desroches Noblecourt conçoit alors le projet de surélever une partie des sites ; d’autres monuments seront déplacés comme les temples d’Abou Simbel.

Toutânkhamon en vedette au Louvre

1967 : Christiane Desroches Noblecourt présente l'exposition Toutânkhamon (INA)

Femme de terrain et femme de sciences, Christiane Desroches Noblecourt était aussi une vulgarisatrice hors pair. Auteur de nombreux ouvrages sur l’Egypte, elle est à l’origine de deux des plus grandes expositions consacrées à l’égyptologie en France, qui furent des succès populaires inattendus : «Toutânkhamon et son temps» au Petit Palais, qui accueillit plus d'un million de visiteurs en 1967, et Ramsès II en 1976.

 

Le musée égyptien de plein air de la Nubie à Assouan représente un patrimoine culturel inestimable, héritage d'une longue série de pharaons.
Le musée égyptien de plein air de la Nubie à Assouan représente un patrimoine culturel inestimable, héritage d'une longue série de pharaons. Unesco

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail