SENEGAL / LIBYE

Sénégal : démenti de la présidence après les propos polémiques de Saïf-al-Islam

Seïf al-Islam affirme dans une interview au journal « Le Monde » que le Qatar aurait versé 20 millions d’euros au chef de l’Etat sénégalais.
Seïf al-Islam affirme dans une interview au journal « Le Monde » que le Qatar aurait versé 20 millions d’euros au chef de l’Etat sénégalais. Reuters

Le Sénégal a été le premier pays d’Afrique subsaharienne à reconnaître le CNT, le Conseil national de transition libyen et le président Wade a même été le premier chef d’Etat étranger à se rendre à Benghazi, fief des insurgés, d’où il a appelé Kadhafi à quitter le pouvoir. Mais l’un des fils du Guide libyen, Seïf-al-Islam, suggère que ces options ont été prises contre rétribution et qu’Abdoulaye Wade aurait reçu de l’argent du Qatar.

Publicité

Avec notre correspondant à Dakar

Les communiqués du gouvernement sénégalais désapprouvant la répression en Libye dès le début de la crise puis la reconnaissance par Wade des insurgés libyens, ont surpris de nombreux observateurs qui en étaient restés à l’image d’un président sénégalais défendant aux côtés de Kadhafi l’idée des Etats-Unis d’Afrique. Comment expliquer cet éloignement progressif du régime libyen ?

L’un des fils de Mouammar Kadhafi, Seïf-al-Islam, a affirmé dans une interview au journal Le Monde que le Qatar aurait versé 20 millions d’euros au chef de l’Etat sénégalais. Une somme destinée, selon lui, à son fils Karim.

Hier soir, la présidence sénégalaise a démenti dans un communiqué ces affirmations. « Le président Wade, selon le texte, tient à préciser que ni lui, ni sa famille, ni son entourage n’ont jamais reçu de l’argent de l’émir du Qatar ni de l’Etat du Qatar. »

Selon la présidence, Abdoulaye Wade n’a eu à discuter avec le Qatar de financements qu’une seule fois : dans le cadre d’un projet de protection de l’île de Gorée contre l’érosion côtière, en 2003. Mais le projet n’a pas abouti.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail