Afrique du Sud

Afrique du Sud : la police se réjouit de la baisse de la criminalité

Les forces de l'ordre (ici lors des manifestations de la mi-août au Cap) se glorifient de gagner la bataille contre les criminels.
Les forces de l'ordre (ici lors des manifestations de la mi-août au Cap) se glorifient de gagner la bataille contre les criminels. REUTERS/Mike Hutchings

L'Afrique du Sud est toujours considérée comme l'un des pays le plus dangereux au monde. Mais aujourd'hui, le ministère de la Police a rendu publics les chiffres de la criminalité et ceux-ci sont en baisse. Le nombre d'homicides atteint son plus bas niveau depuis la fin de l'apartheid, il y a dix-sept ans, avec 6,5 % de baisse.

Publicité

Au total,15 490 personnes ont été assassinées en Afrique du Sud entre mars 2010 et avril 2011 : un chiffre en recul. Tout comme les meurtres, les tentatives d'homicides, les cambriolages et les vols de voitures à main armée ont aussi diminué. Alors, la police sud-africaine affirme que petit à petit, elle parvient à gagner la bataille contre les criminels.

En revanche, on dénombre de plus en plus de viols. Mais il est difficile de savoir si les agressions sexuelles sont vraiment plus fréquentes qu'avant ou si les victimes osent maintenant déposer plainte. Concernant, les violences conjugales ou les attaques à caractère raciste ou homophobe, là aussi, peu de Sud-Africains osent aller jusqu'au commissariat. Résultat : pour plusieurs chercheurs, les statistiques sont faussées. Et comme cette réalité reste souvent cachée, la police ne fait rien pour lutter contre ces violences

Mais il reste un problème de taille : une grande partie des forces de l'ordre est corrompue et est parfois de mèche avec les criminels.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail