Nigeria

Nouvelle journée de violence dans le nord du Nigeria

Abuja, le 26 août 2011. Une victime de l'attentat contre les bureaux de l'ONU, en train d'être évacuée.
Abuja, le 26 août 2011. Une victime de l'attentat contre les bureaux de l'ONU, en train d'être évacuée. © Reuters/Afolabi Sodtunde
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a été secouée par une nouvelle journée de violence. Des attaques d'islamistes radicaux se produisent fréquemment dans la localité. Deux kamikazes ont attaqué vendredi 4 novembre une base militaire, se faisant exploser à l'entrée du quartier général de la force spéciale déployée pour rétablir l'ordre. La ville, située dans la partie majoritairement musulmane du Nigeria, est le théâtre quasi quotidien d'attaques. Celles-ci sont souvent attribuées par les autorités à la secte islamiste Boko Haram, à l'origine de l'attentat-suicide contre le siège des Nations unies à Abuja le 26 août, qui a fait 24 morts.