Cinéma / Musique

«Les Etats-Unis d’Afrique», un documentaire sur le rappeur Didier Awadi

Le rappeur sénégalais Didier Awadi est au centre du documentaire "Les Etats-Unis d’Afrique, au-delà du hip-hop" du Québécois Yanick Létourneau.
Le rappeur sénégalais Didier Awadi est au centre du documentaire "Les Etats-Unis d’Afrique, au-delà du hip-hop" du Québécois Yanick Létourneau. Marie-Laure Josselin
Texte par : Marie-Laure Josselin
4 mn

Première mondiale au Canada pour le documentaire de 75 minutes mettant en vedette le rappeur sénégalais Didier Awadi. Les Etats-Unis d’Afrique, au-delà du hip-hop du Québécois Yanick Létourneau est une plongée dans l’histoire de grands hommes politiques noirs mais aussi dans la vie de rappeurs engagés avec comme fil conducteur Didier Awadi.

Publicité

Dans une décharge de Ouagadougou, un garçon pousse un pneu en levant de temps à autre les bras en signe de victoire. La voix d’Awadi se fait calme, profonde : « L’Afrique n’est pas pauvre, elle est appauvrie. » C’est par cette image et ces mots que débute le deuxième documentaire du réalisateur Yanick Létourneau auteur en 2003 de Chronique Urbaine.

« Awadi n'était pas prévu au début »

Il a suffit d’une rencontre en 2004 au Burkina Faso pour que le québécois ait « un coup de foudre pour la musique, la prestation scénique, le contenu engagé militant d’Awadi, des propos vrais qui m’ont révélé une Afrique que je ne connaissais pas, une Afrique digne, fière, debout ». A la base, Yanick Létourneau voulait faire un film sur le rap africain, « Awadi n'était pas nécessairement prévu au début comme personnage principal mais il s'est imposé par lui-même ». Didier Awadi travaillait sur son dernier album: Présidents d'Afrique. Le disque est une excuse. On le voit tout le long du documentaire en quête de réponse, de voix, de batailles : de la France - où il cherche des images d'archives - aux Etats-Unis où il va à l'investiture de Barack Obama à Washington, mais en passant surtout au Burkina Faso en compagnie de Smokey, en Afrique du Sud avec Zuluboy et à New York avec M-1 du groupe Dead Prez. L'un des pionniers du hip-hop africain en profite pour donner quelques leçons d'histoire sur « les leaders de la conscience noire qui se sont battus pour l'idéal d'une Afrique unie et indépendante » : Kwame Nkrumah, Nelson Mandela, Patrice Lumumba, Thomas Sankara…

Agir pour l'avenir

Le documentaire évoque aussi Malcom X, Martin Luther King. Une quarantaine de pays traversés, un long périple. « J'ai beaucoup aimé la démarche de Yanick de montrer l'Afrique autrement que sous son côté réducteur, misérable, il a montré une autre Afrique, c'est une convergence de vue. Yannick ne s'est pas arrêté à me voir au studio entrain d'enregistrer, il m'a suivi sur le terrain car j'aime être témoin de l'histoire », explique Didier Awadi, de passage à Montréal. « Cela permet de renouer avec l'histoire à travers des personnages d'aujourd'hui comme Didier, Smokey, M-1, Zuluboy, ça réactualise ces propos et l'analyse de ces grands hommes qui sont toujours pertinents et nous donne les clés pour mieux saisir le présent et agir pour l'avenir », renchérit Yanick Létourneau.

Un film qui redonne l'espoir

Depuis 2008, le Québécois a suivi à la trace le Sénégalais, lui collant un micro en continu. On voit ainsi Awadi réécouter le discours de Sarkozy en 2007 à Dakar, danser avec Doudou Ndiaye Rose, discuter avec des étudiants, se recueillir devant la tombe de Thomas Sankara ou encore partir à la recherche d'Obama dans les rues de Washington.

En concert juste après la première du 10 novembre à Montréal, Awadi, bien en verve, a lancé un appel aux Africains qui ont quitté leurs pays, les enjoignant à rentrer chez eux, à continuer d'espérer. « Ces personnes doivent voir ce genre de films afin qu'ils relèvent la tête », confie-t-il. « Ce film redonne l'espoir ».

Dernières images du film, dans une décharge de Ouagadougou, le petit garçon pousse son pneu, mais on n'entend plus la voix d'Awadi. C'est uniquement celle du petit chantonnant « Sankara, Thomas Sankara, Capitaine Sankara ». L'image de la jeunesse qui chante un héros assassiné.

______________________________________________________________
Les Etats-Unis d’Afrique, au-delà du hip-hop
, documentaire (75 min, Canada). Acteur : Didier Awadi. Réalisateur : Yanick Létourneau. Péripheria Productions/ONF.

 

- Lire le portrait de Didier Awadi sur rfimusique
- Le site de Didier Awadi

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail