Côte d'Ivoire / Politique

En Côte d'Ivoire, la liste des candidats à la députation est close

Bamba Yacouba, porte-parole de la Commission électorale indépendante.
Bamba Yacouba, porte-parole de la Commission électorale indépendante. N.Navarro/RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Commission électorale indépendante en Côte d’Ivoire a publié lundi 21 novembre 2011 la liste définitive des candidats aux législatives du 11 décembre. Le Conseil constitutionnel, qui avait été saisi pour annuler 16 candidatures, en a finalement invalidé beaucoup moins.

Publicité

Notre dossier spécial : les défis de Ouattara

Pas de surprise sur la liste définitive des prétendants aux postes de députés : le Conseil constitutionnel a annulé trois candidatures. La liste est marquée par l’absence de candidats investis officiellement par le FPI. Le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo a pris la décision samedi 19 novembre 2011 de ne pas participer aux législatives.

Peut-on parler d’élections ouvertes et inclusives ?

Le point de vue du porte-parole de la Commission électorale indépendante, Bamba Yacouba : «Il y avait quatre FPI candidats : la seule différence, c’est qu’ils n’ont pas été parrainés par le FPI en tant que parti politique. La loi autorise tous ceux qui le souhaitent à participer à ces élections. Ceux qui ne viennent pas ne viennent pas ! On ne peut pas forcer quelqu’un à venir à des élections».

Sur les 943 candidatures définitives, 11% sont des femmes, une première en Côte d’Ivoire ; 438 sont des indépendants et un peu plus de la moitié ont été investis par une trentaine de partis politiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail