EGYPTE

Egypte : le magnat copte Naguib Sawiris poursuivi pour blasphème

Naguib Sawiris, magnat copte égyptien des télécoms, en Corée du Nord, le 24 janvier 2011.
Naguib Sawiris, magnat copte égyptien des télécoms, en Corée du Nord, le 24 janvier 2011. AFP / KCNA via KNS

En Egypte, l’avocat Mahmoud Ismaïl, membre du mouvement ultraconservateur de la Gamaa al-Islamiya, a déclaré lundi 9 janvier 2012 poursuivre pour blasphème Naguib Sawiris, magnat des télécoms. L'homme d'affaires, issu de la communauté copte, revendique son attachement à la laïcité. Il est également le cofondateur d'un parti politique qui prône la séparation de la religion et de l'Etat. En juin dernier, il avait posté sur un réseau social un dessin jugé offensant pour l'islam. 

Publicité

Le dessin représentait un Mickey barbu et habillé d'une djellaba, la tenue traditionnelle, et Minnie en niqab, le voile intégral ne laissant qu'une fente pour les yeux. « Voilà l'avenir de l'Egypte », avait-il écrit. Ce tweet avait largement circulé sur la toile, Naguib Sawiris l'avait re-tweeté quelques jours plus tard. C'est là que des messages outrés avaient rejoint des réseaux sociaux.

Un groupe d'avocats salafistes, la mouvance qui interprète l'islam de façon très rigoriste, a décidé de poursuivre le dirigeant du géant des télécommunications égyptiennes Orascom devant la justice pour blasphème.

Naguib Sawiris a cofondé le Parti libéral des Egyptiens libres qui se veut laïc et critique ouvertement les partis islamistes, qui ont gagné haut la main les élections de la Chambre basse du Parlement qui viennent de s'achever, dont les partis salafistes qui auraient remporté près de 25% des voix.

Le dossier d'accusation devrait être présenté le 14 janvier prochain devant un tribunal, le parquet devra annoncer s'il le considère recevable ou non.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail