Accéder au contenu principal
Tunisie

La presse tunisienne à l’heure de l’autocensure

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Sous le régime policier de Zine el-Abidine Ben Ali, les médias tunisiens vivaient sous une chape de plomb. Avec la destitution de l’ex-président, les journalistes se sont donc retrouvés devant un vide vertigineux. Les rédacteurs en chef, jadis aux ordres du régime, ont été vivement pris à parti et ont dû faire leur mea culpa. Petit à petit, les colonnes des journaux se sont ouvertes à l'opposition. Mais les journalistes ont encore du mal à s'adapter au nouveau contexte.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.